Perspectives

Haïti-Social : 252 millions de dollars nécessaires pour assister plus de 2 millions de personnes vulnérables, selon les autorités humanitaires


mardi 16 janvier 2018

P-au-P, 15 janv. 2018 [AlterPresse] --- La communauté humanitaire et le gouvernement haïtien souhaitent mobiliser 252 million de dollars américains afin de répondre aux besoins humanitaires de 2.2 millions de personnes en Haïti.

Cet appel a été lancé lors de la présentation du plan de réponse humanitaire révisé 2017-2018, tenue le jeudi 11 janvier 2018, et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

2.8 millions de personnes ont été identifiées comme ayant besoin d’une assistance humanitaire.

Le coordonnateur humanitaire et représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en Haïti, Mamadou Diallo, souligne l’importance d’intégrer les actions qui répondent aux besoins urgents avec celles qui s’attaquent aux causes profondes de crises afin de créer les conditions pour un développement harmonieux d’Haïti.

« La communauté humanitaire est prête à soutenir et accompagner les efforts du gouvernement haïtien pour mettre en œuvre des actions qui facilitent le passage harmonieux de l’urgence vers la mise en œuvre des objectifs de développement durable (Odd) à l’horizon de 2030 ».

Cette mise en œuvre « représente la pierre angulaire de l’engagement que le pays a pris de passer de l’assistanat vers l’investissement et le développement et devenir une nation émergente à l’horizon 2030 » poursuit-il.

L’objectif ultime c’est de mettre fin à l’assistance humanitaire et de permettre à la population haïtienne de retrouver un niveau de résilience et de capacité d’être prise en charge, rappelle Diallo.

L’appui doit passer par les structures gouvernementales pour pouvoir créer des compétences et des capacités d’accès, souhaite-t-il.

Le plan de réponse humanitaire révisé va contribuer à renforcer la marche du pays sur la trajectoire de l’émergence en consolidant les acquis des actions de la communauté humanitaire en appui au gouvernement haïtien, espère, pour sa part, le ministre de la planification et de la coopération externe (Mpce), Aviol Fleurant.

Il estime qu’Haïti a fait des progrès remarquables pour se remettre des multiples chocs subis au cours des 8 dernières années, marquées par des épisodes de tremblements de terre, des ouragans, de sécheresse et d’instabilité politique.

Toutefois, l’épidémie de choléra, l’insécurité alimentaire pour les plus vulnérables, le manque de protection des personnes déportées de la république dominicaine, l’impact des désastres naturels persistent encore.

De plus, les crises humanitaires s’ajoutent aux crises structurelles.

Le gouvernement haïtien reste engagé dans une dynamique permettant la réalisation des Odd, afin d’assurer qu’Haïti renforce sa programmation de développement en maintenant une veille humanitaire et en renforçant les capacités aux urgences, soutient Fleurant.

Pour mettre en œuvre le plan de réponse humanitaire 2017-2018 révisé et atteindre les 2.2 millions de personnes ciblées, la communauté humanitaire se dit engagée à accompagner le gouvernement haïtien dans les dix départements du pays.

Ce plan de réponse vise à assister les personnes en insécurité alimentaire sévère, sauver des vies face aux épidémies dont le choléra et les maladies hydriques, protéger et intégrer des retournés de la république dominicaine et les déplacés du séisme de janvier 2010.

Il entend aussi répondre aux besoins non satisfaits des récents ouragans et renforcer les capacités du gouvernement haïtien dans la préparation des réponses aux désastres.

Avec 108 morts et de nombreux dégâts sur le territoire national, le passage du puissant ouragan Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, a laissé des séquelles dans le pays, non encore cicatrisées. [bd emb gp apr 15/01/2018 12:15]