Développement durable

Haïti-Séisme : L’ingénieur géologue Claude Preptit plaide en faveur de l’adoption d’un plan d’aménagement des constructions


vendredi 12 janvier 2018

P-au-P, 12 janv. 2018 [AlterPresse] --- Le sismologue et ingénieur géologue haïtien Claude Preptit encourage les autorités à adopter un plan d’aménagement des constructions en Haïti, à l’occasion du 8e anniversaire du tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Ce séisme avait occasionné la mort de 300 mille personnes et d’énormes dégâts matériels.

Il faut un code pour éviter la multiplication de constructions anarchiques dans le pays, recommande Preptit, invité à l’émission Ekososyal, prévue pour être diffusée exceptionnellement, ce vendredi 12 janvier 2018, sur AlterRadio (7:00, 11:00, 15:00, 19:00, 23:00).

Le sismologue appelle à l’adoption de mesures drastiques en vue de meilleures constructions, soulignant combien ce séisme a mis à nu nos faiblesses.

La mise sur pied du réseau de surveillance sismique, qui permet d’enregistrer toutes les secousses ressenties, constitue un acquis, se réjouit Preptit.

La situation sismique du pays n’a pas changé, 8 ans après. Les failles sont toujours là, des petites secousses qui peuvent déboucher sur de grandes sont ressenties, signale-t-il.

Haïti est en général vulnérable aux risques sismiques. Le Grand Nord et la presqu’ile du Sud sont les endroits les plus vulnérables aux risques sismiques, rappelle-t-il.

Deux séismes ont été enregistrés par l’Unité technique de sismologie (Uts) du Bureau des mines et de l’énergie (Bme).

Une secousse de magnitude 4.5 sur l’échelle de Richter a été enregistrée près des Cayes (Sud), le lundi 8 janvier 2018.

L’épicentre de ce séisme a été localisé en mer, à environ 100 km au sud des Cayes, à une profondeur de 20 km, précise l’Uts qui n’a signalé aucun dégât.

Cette secousse survient à quelques jours de la commémoration du 8e anniversaire du tremblement de terre (magnitude 7.0 à 7.3 sur l’échelle de Richter) du 12 janvier 2010.
Dans la soirée du lundi 11 septembre 2017, le département des Nippes (une partie du Sud-Ouest d’Haïti) a été aussi touché par une nouvelle secousse de magnitude 3.88 sur l’échelle de Richter.

Deux séismes, de magnitude comprise entre 2 et 3, ont été ressentis, dans la matinée du mercredi 16 août 2017 et dans l’après-midi du dimanche 20 août 2017, à Anse-à-Veau.

Une personne blessée, six maisons et une école nationale endommagées : tel est le bilan dressé, suite à un tremblement de terre de magnitude 4.3 sur l’échelle de Richter, survenu le samedi 2 septembre 2017, dans le département du Plateau central. [la emb gp apr 12/01/2018 00:20]