Rendez-vous Culture

Haïti-Culture/Carnaval 2018 : Vers un possible bras de fer entre la Mairie de Port-au-Prince et l’Exécutif


jeudi 21 décembre 2017

P-au-P, 20 déc. 2017 [AlterPresse] --- Un possible bras de fer s’annonce entre la Mairie de Port-au-Prince et l’Exécutif en ce qui concerne l’organisation du Carnaval 2018 en Haïti.

La Mairie de Port-au-Prince se dit stupéfaite de la formation par arrêté présidentiel d’un comité pour l’organisation du carnaval national 2018, dont elle est totalement exclue, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Elle déplore le fait que le maire de Port-au-Prince, Youri Chévry, ait été nommé « membre d’honneur » dudit comité, sans avoir été consulté préalablement.

L’organisation du carnaval reste et demeure une prérogative municipale, rappelle-t-elle.

Le fait par l’Exécutif de créer un comité en excluant la Mairie des démarches constitue une tentative pour « priver la commune de ses prérogatives légitimes dans l’organisation du carnaval », estime-t-elle.

Cet acte « ne fait qu’affaiblir, une fois de plus les institutions républicaines », dit-elle.

La Mairie de Port-au-Prince annonce qu’elle va continuer les planifications du Carnaval 2018, entamées depuis plus d’un mois.

Néanmoins, elle dit rester ouverte à toute collaboration franche et sans diktat.

Le 11 novembre dernier, la mairie de Port-au-Prince a organisé une rencontre de travail avec diverses personnalités du secteur artistique et culturel, qui se sont mises d’accord sur le thème du carnaval 2018 : « Ayiti jan l dwe ye » (Haïti, telle qu’elle doit être).

Les ministères de la culture et du tourisme auraient boudé son invitation à participer à ces séances de travail sur l’organisation de l’évènement, déplore la note de la Mairie.

Selon l’arrêté présidentiel, le carnaval national aura lieu les dimanche 11, lundi 12 et mardi 13 février 2018, sans préciser dans quelle ville.

Le comité chargé d’organiser le carnaval national, créé par cet arrêté est constitué de 12 personnalités dont certaines ont été membres du comité 2017.

Le carnaval national 2017 a eu lieu dans la ville des Cayes (Sud), dans le but officiel d’encourager les mouvements économiques dans le département après les dégâts causés par le passage du cyclone Matthew, les lundi 3 et 4 mardi octobre 2016, selon le vœu du président Jovenel Moïse.

La Mairie de Port-au-Prince qui s’est opposée visiblement à cette décision avait organisé son carnaval dans la commune, les dimanche 26, lundi 27, et mardi 28 février 2017.

Le président élu Jovenel Moïse avait même annoncé que les Carnavals nationaux 2018, 2019 et 2020 se tiendraient, respectivement, à Port-au-Prince, au Cap-Haïtien et aux Gonaïves.

Sous la présidence de Michel Martelly, le Carnaval national a été délocalisé à trois reprises, notamment dans la ville des Cayes, en 2012, au Cap Haïtien (Nord), en 2013, et aux Gonaïves (Artibonite, Nord), en 2014, avant de retourner à Port-au-Prince, en 2015 et 2016.[rjl emb gp apr 15 :55]