Développement durable

Haïti : Un atelier autour de la violence basée sur le genre, dans l’action humanitaire


mercredi 6 décembre 2017

P-au-P, 06 déc. 2017 [AlterPresse] --- Un atelier sur la violence basée sur le genre, dans des domaines associés à l’action humanitaire, se déroule, à Port-au-Prince, du lundi 4 au mercredi 6 décembre 2017, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Il est très important de prendre en charge les personnes victimes de violences, basées sur le genre, souligne la représentante adjointe de la branche en Haïti du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa), l’Ivoirienne Anne Marie Rachelle Mian-Djangone, lors du lancement de l’atelier.

Mian-Djangone applaudit l’adoption, par le Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (Mcfdf), d’un plan de lutte contre la violence basée sur le genre.

L’Etat haïtien et les organisations travaillant sur ce problème viseront à réduire de zéro, d’ici 2030, les violences basées sur le genre, souhaie-t-elle.

Cet atelier sur la violence basée sur le genre, dans des domaines associés à l’action humanitaire, tourne plus précisément autour de directives pour l’intégration d’interventions, ciblant la violence basée sur le genre, dans l’action humanitaire.

Révisées, dans la version 2005, par un groupe de travail inter institutions, dirigé par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et l’Unfpa, ces directives ont pour objectif « d’aider les actrices et acteurs humanitaires et les communautés victimes d’un conflit armé, d’une catastrophe naturelle, et de toute autre situation humanitaire (…) », indique un document.

De telles directives viseraient également à réduire le risque de violence basée sur le genre, favoriser la résilience et faciliter le relèvement des communautés et des sociétés. [nc emb rc apr 06/12/2017 10:40]