Espace Femmes

Haïti-Education/Genre : L’Isteah veut réduire l’écart entre les femmes et les hommes en sciences, technologies et mathématiques


lundi 4 décembre 2017

P-au-P, 30 nov. 2017 [AlterPresse] --- En partenariat avec l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (Isteah) lance, ce jeudi 30 novembre 2017, le projet « The Stem and gender advancement » (Saga), dont l’objectif est de contribuer à réduire l’écart, existant entre les femmes et les hommes en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (Stem), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Kim Deslandes, assistante de recherche et en statistiques à l’Institut de statistiques de l’Unesco à Montréal (Canada), encourage les femmes à travailler ensemble pour atteindre l’objectif fixé.

Le projet vise, selon elle, l’analyse de genre en Sciences, technologies et innovation (Sti) pour mieux comprendre leurs effets sur l’égalité entre les hommes et femmes, le renforcement de la perspective de l’égalité de genre, dans l’élaboration de politiques en sciences.

Il s’agit aussi de mettre en lumière les raisons, pour lesquelles certaines politiques affectent l’équilibre entre les genres, en sciences, technologies et innovation ( Sti).

Parmi les résultats attendus, figurent la mise à jour d’un inventaire des politiques de genre, la sensibilisation et la formation d’un nombre important de hauts fonctionnaires sur les questions de genre en sciences.

Pour sensibiliser les gens, il faut commencer à travailler avec les petits enfants et d’autres personnes très ouvertes à cette question, estime, de son côté, Kerline Joseph, professeure associée à l’Isteah.

Projet mondial de l’Unesco, Saga est supporté par le gouvernement suédois, à travers l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement (Asdi), pour une période de trois (3) ans. [la emb rc apr 30/11/2017 16:15]