Développement durable

Haïti-Agriculture : Les initiatives de 11 organisations de producteurs ruraux retiennent l’attention des bailleurs


mercredi 29 novembre 2017

Les Cayes (Haïti), 29 nov. 2017 [AlterPresse] --- Onze projets agricoles de stockage, de transformation et de commercialisation du maïs, du manioc, de l’arachide et du riz, portés par des Organisations de producteurs ruraux (Opr) du Sud, viennent de recevoir un financement dans le cadre du projet de Renforcement des services publics agricoles (Resepag II), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Ces initiatives, totalisant 64,239,335.00 G (soit 1,032,787.00 USD), sont financées dans le cadre du premier appel à proposition du Fonds de services de vulgarisation agricole (Fsv), un mécanisme établi par le Resepag, un programme du Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr), financé par la Banque mondiale.

Une cérémonie de signature des accords de financement est prévue, le jeudi 30 novembre 2017, à Laborde, à quelques kilomètres des Cayes, principale ville du Sud d’Haïti.

Les autorités de l’agriculture, des représentants des bailleurs, des Organisations de producteurs ruraux (Opr) bénéficiaires et de ceux du consortium AGRER SA et CFFPA Carmejane, maître d’œuvre, sont attendues à cette cérémonie, informent les organisateurs.

Les Opr bénéficiaires sont établies dans les communes de Torbeck, Chantal, Port Salut, Aquin, Camp Perrin, Les Anglais et les Cayes.

Les montants accordés se situent entre 4 millions et 6,5 millions de gourdes.

Le Fsv finance, à hauteur de 70% à 80%, des projets agricoles dans le Sud d’Haïti, en vue, entre autres, de « favoriser l’augmentation durable des revenus (…) et de contribuer à l’amélioration de l’impact des activités agricoles sur l’environnement ».

Le Sud a été une des zones les plus affectées par le passage en Haïti du puissant cyclone Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, dont le bilan officiel (dans le Sud d’Haïti) était de 108 morts et d’immenses dégâts matériels.

Le relèvement post-Matthew requiert la mobilisation, sur trois ans, de plus de 2,7 milliards de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 65.00 gourdes ; 1 euro = 81.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui), selon certaines évaluations. [apr 29/11/2017 16:00]