Dépêches

Politique : Odep-Haïti appelle à l’entente et l’union au sein de l’opposition


mercredi 22 novembre 2017

P-au-P, 21 nov. 2017 [AlterPresse]--- Une nouvelle structure de l’opposition politique haïtienne dénommée Orientation démocratique pour Haïti (Odep-Haïti) appelle à l’entente et l’union au sein de l’opposition.

L’absence d’entente et d’union au sein de l’opposition, son incapacité à choisir un candidat unique, après l’annulation des élections de 2015 par la Commission de vérification, ont été les principales causes de l’échec de l’opposition politique lors des dernières élections.

Cette position est exprimée par Volcy Assad, représentant national d’Odep-Haïti, lors de la cérémonie de lancement officiel de cette nouvelle structure, le mardi 23 novembre 2017, et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Jovenel Moïse a gagné les élections, parce qu’il avait beaucoup d’argent et bénéficiait de magouilles, mais surtout parce que nous (au sein de l’opposition, ndlr) n’avions pas compris qu’il était nécessaire de nous unir », déclare-t-il.

« Tout le monde pensait pouvoir gagner tout(e) seul (e) », affirme le dissident du parti Pitit Desalin (Les enfants de Dessalines), dont le dirigeant Jean-Charles Moïse a été classé 3e lors des dernières élections.

Si l’on parvient à renverser Jovenel Moïse aujourd’hui, qui le remplacera si l’opposition n’a pas d’alternative pour son remplacement immédiat ?, se questionne-t-il, faisant référence aux nombreux mouvements de rues de l’opposition pour réclamer le retrait du budget 2017-2018 controversé et le départ du chef de l’Etat.

« Avons-nous étudié pour devenir des éternels opposants ? », demande-t-il, appelant l’opposition à lutter pour prendre le pouvoir et servir le peuple.

Odep-Haïti ayant comme slogan « Yon lòt pawòl pou yon lòt Ayiti » (Une autre parole pour une autre Haïti) compte un comité national ouvert de 34 membres dont un comité exécutif de 15 membres, un secrétariat général de 7 membres, entre autres, tous institués par voie d’élections pour un mandat de cinq ans, indiquent les responsables.

Odep-Haïti se veut être un nouvel « outil politique » de l’opposition pour « encourager l’unité réelle des secteurs et couches de la vie nationale vers un changement durable et une démocratie réelle au profit d’Haïti » et combattre le pouvoir en place. [rjl emb apr 21/11/201 15 :45]