Développement durable

Environnement : Appel à une action urgente contre les changements climatiques en Haïti


vendredi 17 novembre 2017

P-au-P, 17 nov. 2017 [AlterPresse] ---- Le Ministère de l’environnement (Mde) appelle à une action urgente contre les changements climatiques, notamment en Haïti, lors d’un discours prononcé à la 23e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Cop23), qui prend fin, ce vendredi 17 novembre 2017, à Bonn (Allemagne).

Le titulaire du Mde, Pierre Simon Georges, a souligné les conséquences néfastes des effets des changements climatiques sur les Petits États insulaires en développement (Peid), indique un communiqué de l’institution, transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

« Cette 23e Conférence des parties sur le climat devra être, pour ces nombreux pays fragiles, la Cop de l’urgence, porteuse de fleurs d’espérance et de fruits ambitieux de la Coopération internationale pour l’application effective de l’Accord de Paris », a souhaité le Ministère haïtien de l’environnement. .

Haïti aurait commencé à se relever des conséquences tragiques du passage de l’ouragan Matthew, les 3 et 4 octobre 2016, selon le Mde.

« Les changements climatiques sont considérés comme une véritable bombe climatique à retardement, pour l’existence même de notre territoire. Haïti se met déjà au pas, aux côtés de la communauté des nations, afin d’éviter les modifications irréversibles du climat et ses fâcheuses incidences sur les systèmes socio-écologiques, stratégiques pour la stabilité socio-économique et politique de notre planète », exprime le Mde.

Un programme national d’énergies propres, auquel s’ajoute une campagne de reforestation à l’échelle nationale, à travers des centres de germoplasmes forestiers et fruitiers a été lancé, dans le cadre d’une approche programmatique, rappelle le Mde.

A l’occasion de la 23e Conférence des parties sur le climat (Cop23), débutée le lundi 6 novembre 2017, le Ministère haïtien de l’environnement a également encouragé une solidarité « plus proactive » en faveur d’Haïti, Antigua et Barbuda, La Dominique, Cuba et la République Dominicaine. [emb rc apr 17/11/2017 14:20}