A travers Haiti

Intempéries : 5 morts dans le Sud et le Nord-Ouest d’Haïti


vendredi 17 novembre 2017

Les Cayes (Haïti), 16 nov. 2017 [AlterPresse] --- 3 personnes mortes, dont 1 fillette, dans le Nord-Ouest (Saint-Louis du Nord, Pointe des Palmistes), 2 autres personnes mortes, dont 1 fillette de 2 ans et demi et une dame, dans le Sud (Les Cayes et Ile-à-Vache) : tel est le bilan provisoire, des inondations, enregistrées, cette semaine, sur Haïti, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Les fortes pluies, enregistrées le mercredi 15 novembre 2017, ont causé la mort d’une fillette de 2 ans et demi et d’une dame aux Cayes et sur l’Ile-à-Vache, a confirmé, à AlterPresse, le coordonnateur de la protection civile dans le Sud, Sylvéra Guillaume.

Aucun bilan des dommages matériels, résultant des intempéries, qui ont provoqué des inondations, en divers endroits, cette semaine, sur Haïti, n’est encore disponible, à la fin de la journée du jeudi 16 novembre 2017.

Depuis la fin du mois d’octobre 2017, d’importantes pluies, dues à des conditions météorologiques spéciales dans les Caraïbes, particulièrement dans le passage du Vent, s’abattent en différents endroits, sur Haïti, provoquant des inondations et des dégâts divers.

Encore des précipitations orageuses jusqu’en fin de semaine sur Haïti

Jusqu’au dimanche 19 novembre 2017, les prévisions météorologiques signalent un temps humide et instable, avec une augmentation des fréquences de pluie, en après-midi et en soirée, sur Haïti. Globalement, le temps reste nuageux, couvert et pluvieux sur une bonne partie du pays.

Des pluies, localement orageuses, sont prévues, dans l’après-midi, la soirée et au cours de la nuit, sur Haïti, notamment dans les zones Sud et Nord. La température varie entre 18 et 27 degrés Celsius.

Les conditions météorologiques des grandes Antilles (y compris Haïti) sont influencées par cet environnement, très humide et instable, dû à un centre de basse pression, localisé à l’Est de la Jamaïque, et à un creux de surface, situé sur l’Atlantique Nord. Ce qui provoquera des pluies modérées et fortes, localement orageuses, sur tous les départements géographiques.

Des pluies orageuses sont également attendues sur toutes les côtes d’Haïti, le long desquelles les marins de voiliers ou de petites embarcations (les bwa fouye) doivent prendre des précautions. Les vagues peuvent atteindre jusqu’à 6 pieds de hauteur sur les côtes Sud.

Face à la persistance de ces épisodes pluvieux et devant le niveau de saturation du sol sur certains bassins versants, la protection civile demande, une fois de plus, aux habitantes et habitants des zones à risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrains, de rester vigilants et d’appliquer scrupuleusement les consignes de sécurité habituelles, au moment de ces pluies.

Un environnement toujours fragile, malgré les promesses d’interventions institutionnelles

Malgré les promesses officielles, les dispositions pertinentes institutionnelles font encore défaut, à la fin de l’année 2017, en Haïti, pour faire face aux intempéries, dans un environnement fragile et de plus en plus dégradé, non maîtrisé par les différents gouvernements qui se sont succédé au pouvoir.

Au contraire, régulièrement, sans se soucier des démarches techniques institutionnelles, des officiels, agissant comme ayant droit, pratiquent, partout, des interventions environnementales intempestives, de nature à rendre plus vulnérables les conditions de vie de différentes communautés.

Chaque fois qu’il pleut, en Haïti, c’est l’anxiété, non seulement dans les villes et bourgs, mais aussi dans les sections communales, surtout très marquées par une coupe effrénée des arbres, due, entre autres, à l’absence d’encadrement institutionnel et d’alternatives économiques chez les paysannes et paysans. [nc rc apr 16/11/2017 16:30]