Développement durable

Haïti-Environnement : La gestion des déchets, thème central de la 3e édition du Village Alternatiba, les 8 et 9 décembre 2017, à Cité Soleil


vendredi 10 novembre 2017

P-au-P, 10 nov. 2017 [AlterPresse] --- La gestion des déchets est la thématique principale, retenue pour la troisième édition du Village Alternatiba, les vendredi 8 et samedi 9 décembre 2017, à Cité Soleil (nord de la capitale, Port-au-Prince), indique un communiqué de presse transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Sensibiliser sur la protection de l’environnement et les changements climatiques est l’objectif de l’événement « Village Alternatiba », dont les deux premières éditions ont eu lieu à Kenscoff (municipalité à l’est de la capitale) .

Les solutions - pour faire face aux problèmes environnementaux, aux changements climatiques - ne viendront pas seulement d’« en-haut », mais elles peuvent aussi être mises en œuvre au quotidien, à un niveau local et/ou régional, individuel et/ou collectif, insistent les promotrices et promoteurs de.cette mobilisation citoyenne.

Ateliers d’animation, démonstrations, conférences-débats, animations culturelles pour s’informer tout en se divertissant, figurent au menu des activités de la troisième édition de décembre 2017 du Village Alternatiba. .

« Le Village Alternatiba permet de découvrir les initiatives concrètes, qui se développent un peu partout en Haïti, dans les domaines des énergies renouvelables, de la gestion des déchets, de la citoyenneté, de l’éducation relative à l’environnement, de l’alimentation et de la construction écologique », font valoir les organisatrices et organisateurs.

Ils appellent les structures de décision à « mettre en œuvre des politiques concrètes, innovantes et à la hauteur des enjeux, pour limiter l’impact négatif des activités humaines sur le climat », face à la multiplication des catastrophes naturelles.

Après le tremblement de terre du mardi 12 janvier 2010, ayant occasionné la mort d’environ 300 mille personnes, le passage du cyclone Matthew a provoqué, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, des centaines de pertes en vies humaines ainsi que de nombreux dégâts matériels, notamment dans le Grand Sud d’Haïti.

Par ailleurs, une pétition a été lancée par le Collectif Alternatiba Haïti et le Groupe d’action francophone pour l’environnement (Gafe), pour demander au gouvernement haïtien de faire appliquer l’arrêté ministériel du 10 juillet 2013, qui « interdit de produire, d’importer, de commercialiser et d’utiliser, sous quelque forme que ce soit, des sacs en polyéthylène et objets en polystyrène expansés ».

Mouvement citoyen pour le climat, l’environnement et la justice sociale, le Collectif Alternatiba Haïti fait la promotion et la mise en place d’alternatives concrètes face à l’urgence climatique, alors que le Gafe accompagne les dynamiques territoriales haïtiennes, portées par les actrices et acteurs locaux.

Le Groupe d’action francophone pour l’environnement, qui appuie le Collectif Alternatiba, en Haïti, depuis 2015, plaide pour la transition énergétique, la multiplication des Villages alternatifs, un peu partout en Haïti, en plus de développer la conscience citoyenne, entre autres. [nc emb rc apr 10/11/2017 11:20]