Dépêches

Coopération : 40 millions d’euros pour combattre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en Haïti, promet l’Ue


vendredi 10 novembre 2017

P-au-P, 09 nov. 2017 [AlterPresse] ---L’Union européenne (Ue) annonce la signature d’un nouveau programme multisectoriel de Sécurité alimentaire et nutritionnelle (San) d’un montant de 40 millions d’euros, d’ici avant la fin de l’année 2017.

Mis en œuvre en faveur des populations les plus vulnérables d’Haïti, notamment le Nord-Ouest et l’Artibonite, ce programme s’inscrit dans le cadre du 11e Fonds européen pour le développement (Fed) et aura pour objectif de renforcer la gouvernance intersectorielle de la San en Haïti, souligne l’ambassadeur de l’Ue, Vincent Dégert.

Il en a fait l’annonce lors la présentation du rapport de l’Audit organisationnel de la San, le mercredi 8 novembre, à l’occasion d’un atelier de restitution auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

70 % de la population haïtienne seraient en situation d’insécurité alimentaire chronique, selon le rapport présenté par des représentants de l’Union européenne, du gouvernement haïtien et d’autres partenaires.

La situation de 30 % de la population haïtienne, soit trois millions de personnes, en situation d’insécurité alimentaire élevée ou modérée depuis 2013, n’a pas évolué, selon un résumé du rapport de l’Audit.

Les taux de malnutrition aiguë et de malnutrition chronique chez les enfants de moins de 5 ans sont respectivement de 5 %et de 22 %, lit-on dans le document, fruit de 40 jours d’enquête menée notamment dans les départements du Sud-Est (Jacmel) et du Nord-Ouest (Port-de-Paix, Saint-Louis du Nord et Ile de la Tortue). [rjl emb apr 11/09/2017 11 :30]