Dépêches

Haïti-Politique : Solidarité de plusieurs organisations avec Norbert Stimphil, après l’attaque armée du 29 octobre 2017 contre sa résidence


mardi 7 novembre 2017

P-au-P, 07 nov. 2017 [AlterPresse] --- Plusieurs organisations [1] condamnent la « sauvage agression », perpétrée, le dimanche 29 octobre 2017, contre la résidence du coordonnateur du projet « Éducation pour Tous (Ept) », Norbert Stimphil, dans une prise de position dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Elles invitent l’exécutif, le législatif et le judiciaire à tout mettre en branle pour protéger Stimphil et sa famille, et poursuivre les « bandits, qui ont tenté de faucher ces vies innocentes ».

A un moment où Haïti connait une « véritable saignée de ses ressources humaines », le pays ne saurait se permettre de perdre ce « cadre de valeur ».

La résidence de Stimphil, son véhicule ainsi que celui de sa femme ont été criblés de balles, par des individus non identifiés, le dimanche 29 octobre 2017.

Norbert Stimphil est « un professionnel compétent et un gestionnaire intègre et efficace », présentent ces organisations, qaui affirment avoir suivi sa carrière et bénéficié de sa collaboration.

Comme plusieurs autres voix, la Plateforme des organisations haïtiennes des droits humains (Pohdh), s’est dit vivement préoccupée, après l’attaque armée, le dimanche 29 octobre 2017, contre la résidence du coordonnateur du programme Education pour tous (Ept). [rjl emb rc apr 07/11/2017 14:45]

[1Les organisations signataires de la note de protestation sont la Commission épiscopale pour l’éducation catholique (Ceec), la Fondation haïtienne de l’enseignement privé (Fonhep), la Confédération nationale des éducatrices et éducateurs d’Haïti (Cneh), la Fédération des écoles protestantes d’Haïti (Feph), la Confédération des écoles privées indépendantes d’Haïti (Confepih), le Consortium des organisations du secteur privé d’éducation (Cospe) et l’Initiative de la société civile (Isc)