Perspectives

Haïti : Médias et société, influences réciproques


samedi 4 novembre 2017

P-au-P, 04 nov. 2017 [AlterPresse] --- « Les médias sont une composante de la société, ils sont aussi affectés par les problèmes sociaux. Ils influencent et ils sont influencés par la société » : telle est l’analyse, effectuée par la sociologue féministe, Danièle Magloire, panéliste à une table ronde, réalisée le mardi 31 octobre 2017 à Port-au-Prince, pour marquer les 16 ans du Groupe Médialternatif, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

A cet échange sur « Information et opinion dans la construction démocratique en Haïti », Danièle Magloire partageait la table avec Hérold Jean-François, directeur de Radio Ibo, et Wilson Jabouin, spécialiste en communication et politiques publiques.

Les trois interventions sont reprises dans une édition spéciale de l’émission TiChèzBa, prévue pour être diffusée les samedi 4 et dimanche 5 novembre 2017 sur la station en ligne AlterRadio (samedi : 7:00 am, 3:00 pm ; dimanche : 7:00 am, 1:00 pm, 5:00 pm).


Hérold Jean-François, Wilson Jabouin et Danièle Magloire ont, tour à tour, mis l’accent sur les enjeux d’une information pour éclairer l’opinion, les critères de qualité de l’information et des rapports entre les médias et la société.

La table ronde sur « Information et opinion dans la construction démocratique en Haïti » a réuni plusieurs personnalités, dont Claudette Werleigh, ancienne première ministre, Léopold Berlanger, président du Conseil électoral provisoire (Cep), Ginette Rivière Lubin, ancienne ministre de la condition féminine, Avenide Joseph, porte-parole de la présidence, et Pierre Bonnet, attaché de presse de l’ambassade de France et Marie-Ève Castonguay de l’ambassade du Canada.

Des représentants de la société civile, des médias, d’Ongs internationales et des membres de la communauté universitaire, en particulier de nombreux étudiants, ont aussi fait le déplacement. On a noté la présence du professeur Jacky Lumarque, recteur de l’Université Quisqueya, Marvel Dandin, directeur de Radio Téle Kiskeya, Aruns Bellevue, directeur de Radio Gakaxie, Pierre Espérance, directeur du Réseau national de défense des droits humains (Rnddh), Antonal Mortimé, coordonnateur du Collectif Défenseurs Plus, Chenet Jean-Baptiste, directeur général de l’Institut de Technologie et d’Animation (Iteka), Lesley Richard, fonctionnaire de la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (Ifes), ainsi que des représentantes et représentants de différents autres secteurs de la société.

Fondé en 2001 par les journalistes de carrière Gotson Pierre, Vario Sérant et Ronald Colbert, le GM se donne pour mission de « créer et de dynamiser des espaces alternatifs de communication au bénéfice des secteurs sociaux en vue de favoriser leur participation à un processus de développement humain durable ».

Fournissant son appui technique à la société civile et aux plaidoyers, les projets, services et prestations du GM s’effectuent en matière de communication, information et médias.

Le GM comprend plusieurs unités : la structure de production audio-visuelle Accès-Médias, le réseau alternatif haïtien d’information AlterPresse (lancé à la fin de janvier 2002) et la station en ligne AlterRadio (lancée le 20 octobre 2015). [apr 04/11/2017 00 :30]