Rendez-vous Culture

Culture : La chanteuse de jazz Sylvie Henry en concert en Haïti


vendredi 3 novembre 2017

P-au-P, 03 nov. 2017 [AlterPresse] --- La chanteuse de jazz, l’Haïtienne Sylvie Henry, est en concert, ce vendredi 3 novembre 2017, à Pétionville (périphérie est), après avoir laissé Haïti, son pays natal, depuis 27 ans, selon les informations transmises à l’ageence en ligne AlterPresse.

Ce concert, où elle sera accompagnée par le trio Jazzen, du guitariste Claude Carré, reprendra les oeuvres de plusieurs compositeurs de jazz classique de Chicago et New York, indique-t-elle.

Sylvie Henry est de retour dans le pays, en vue de faire la promotion de son dernier album, intitulé Konbit, qui présente une collection de chansons du vodou, fusionnées avec le jazz.

« Haïti a fait naître le jazz. Ce sont les Haïtiens, qui sont allés vivre à New Orléans (Etats-Unis d’Amérique), qui ont contribué à créer le jazz. Haïti a beaucoup contribué dans l’histoire du jazz », fait valoir la chanteuse Sylvie Henry.

Ayant été aussi très actif dans l’histoire du jazz, le Mexique (où Sylvie Henry vit) est un pays qui partage une frontière assez importante avec les États-Unis d’Amérique, rappelle-t-elle.

Arrivée au Mexique en février 1989, Sylvie Henry a commencé à étudier, la même année, l’ingénierie agronomique à l’Université autonome métropolitaine de Xochimilco (UAM-X), où elle a obtenu son diplôme en 1995.

C’est en 1993 que débute sa carrière musicale, à l’École de musique de l’Institut national des Beaux-Arts (Inba) à Mexico, où elle a suivi des cours, liés à la théorie musicale, l’harmonie, l’introduction au jazz, l’histoire de la musique, et au piano de base.

L’enseignante Maritza Alemán l’a initiée à l’entraînement en technique vocale, dans une école de musique, où elle a rencontré les musiciens du groupe de reggae et de zocca « Antidoping », dans lequel elle est devenue chanteuse pendant trois ans.

Depuis le début de sa carrière, Sylvie Henry a donné des performances vocales pour le cinéma et le théâtre, notamment dans le film « La danse de San Juan », du réalisateur Francisco Athié.

Dans ce film, elle joue un rôle d’actrice et de chanteuse.

Parallèlement à ses projets, Sylvie travaille comme professeure de musique depuis 2000, donnant des cours de chants privés.

De 2009 à date (novembre 2017), la chanteuse haïtienne de jazz Sylvie Henry enseigne le chant à l’école « Tiempo Música » au Mexique. [jep emb rc apr 03/11/2017 16:00]

Concert au JAZZY’Z
129, Rue Louverture, Pétion-Ville
20:30