Rendez-vous Culture

Culture : 11e édition, les 21 et 22 octobre 2017, de la foire Artisanat en fête en Haïti

Un problème majeur, le plagiat et les violations démesurées des droits d’auteurs
vendredi 20 octobre 2017

P-au-P, 20 oct. 2017 [AlterPresse] --- La 11e édition de « la plus grande foire artisanale », Artisanat en fête, se tient, les samedi 21 et dimanche 22 octobre 2017, au Parc historique de la canne à sucre, à Tabarre (nord-est de la capitale, Port-au-Prince).

Plus de 200 artisanes et artisans haïtiens y exposeront leurs créations, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

12 mille invitations ont été distribuées gratuitement à des écolières et écoliers, étudiantes et étudiants, en vue de favoriser une meilleure participation à cet événement culturel, informe Frantz Duval, rédacteur en chef du quotidien « Le Nouvelliste », l’un des organisateurs de la foire Artisanat en fête, lors de la conférence de presse de lancement de l’activité.

Cette année 2017, pour la première fois, le public pourra découvrir les oeuvres, réalisées par des personnes à déficience mentale.

La plus jeune exposante, à la 11e édition d’Artisanat en fête, est âgée de 11 ans..

La branche de l’artisanat représente un énorme potentiel économique pour Haïti, affirme Luis Echeverria de la Banque interaméricaine de développement (Bid), l’un des organismes supporters de la foire.

Cependant, la foire Artisanat en fête fait face à un problème majeur, le plagiat et les violations démesurées des droits d’auteures et d’auteurs.

Des artisans refusent d’apporter certains de leurs produits à cette foire, pour éviter la contrefaçon et la commercialisation de leurs produits contrefaits, souligne Emmelie Prophète, Directrice générale du Bureau haïtien du droit d’auteur (Bhda).

Un grand prix de l’originalité récompensera, à partir de 2018, une œuvre originale d’un(e) artisan(e), ayant participé à Artisanat en fête. Cette disposition aura pour effet d’encourager une compétition, axée sur la créativité, entre les différentes participantes et les différents participants, annonce Prophète.

Ce prix viserait à inciter les arusanes et artisans à la créativité et à l’originalité, dans le cadre de leur production et de leur participation à Artisanat en Fête.

La lauréate ou le lauréat gagnera le droit d’auteur, l’exclusivité et la protection de son œuvre, pendant un certain nombre d’années, ainsi que d’autres récompenses (des apports financiers, par exemple), d’après la directrice du Bhda. [rjl emb rc apr 20/10/2017 09:30]