Dépêches

Politique : La plateforme Pitit Dessalines modifie son agenda de mobilisations contre le pouvoir en Haïti


mercredi 11 octobre 2017

P-au-P, 11 oct. 2017 [AlterPresse] --- La plateforme politique Pitit Dessalines annonce une modification de son agenda de mobilisations contre le pouvoir en place, lors d’une conférence de presse, ce mercredi 11 octobre 2017.

Des manifestations auront lieu dans le Sud, dans l’Ouest (la capitale Port-au-Prince), dans le Nord (Cap-Haïtien), respectivement les samedi 14, dimanche 15 et lundi 16 octobre 2017, précise le dirigeant de Pitit Dessalines, Jean-Charles Moise, joint au téléphone par AlterPresse.

Une mobilisation plus généralisée est aussi projetée, pour le mardi 17 octobre 2017, par Pitit Dessalines.

Plusieurs mobilisations, organisées dans les rues de Port-au-Prince, les jeudi 5 et samedi 7 octobre 2017, ont été violemment dispersées par des agents de la Police nationale d’Haïti (Pnh).

Après la manifestation de plusieurs centaines de personnes, déroulée sans incident, le mardi 10 octobre 2017, trois autres journées de mobilisations ont été prévues, par la coalition des organisations démocratiques (composée de sénateurs et députés de l’opposition, de partis politiques et organisations sociopolitiques « du secteur démocratique » et populaire), les jeudi 12, samedi 14 et mardi 17 octobre 2017, pour exiger le départ de Jovenel Moïse de la présidence en Haïti.

Depuis le début du mois de septembre 2017, la capitale, Port-au-Prince, et de nombreuses villes du pays sont le théâtre de mobilisations, parfois émaillées de violences, suite au vote de l’impopulaire budget 2017-2018, de sa publication et de son entrée en application le dimanche 1er octobre 2017.

Les protestataires réclament, à présent, non seulement le retrait du budget 2017-2018, mais aussi la démission du président Jovenel Moïse. [nc emb rc apr 11/10/2017 16:30]