A travers Haiti

Haïti-Politique : Environ dix personnes blessées, dont deux par balles, lors d’une manifestation ouvrière à Ouanaminthe


mercredi 27 septembre 2017

Ouanaminthe (Haïti), 27 sept. 2017 [AlterPresse] --- Environ une dizaine de personnes seraient blessées, dont deux par balles, lors d’une manifestation d’ouvrières et d’ouvriers de la Compagnie de développement industriel (Codevi), ce mercredi 27 septembre 2017, à Ouanaminthe (Nord-Est, sur la frontière commune avec Dajabon / République Dominicaine), apprend AlterPresse de source ouvrière.

Des agents de la Police nationale d’Haïti (Pnh) auraient dispersé la manifestation à coups de gaz lacrymogènes et arrêté deux manifestants aux abords de l’annexe de la Direction générale des impôts (Dgi) à Ouanaminthe, suite à une échauffourée.

Une dizaine de personnes seraient blessées, dont deux par balles, rapporte le coordonnateur du Syndicat d’ouvriers de Codevi/ Ouanaminthe (Socoa), Reynald Pierre Rémy, joint au téléphone par AlterPresse.

Cette mobilisation aurait pour objectif de forcer les autorités de la Direction générale des impôts (Dgi) à faire le retrait de la décision de percevoir 13% de taxes du salaire des ouvriers, indique-t-il.

« Parmi les 13% de taxes que veulent prélever la Dgi, 10% serait pour l’impôt sur le revenu (iris), 1% pour la Caisse d’assistance sociale (Cas), 1% pour le Fonds d’urgence (Fu), et 1% pour le Fonds des Collectivités territoriales (Fct) », précise-t-il.

Le Socoa exige la mise en place d’une commission d’enquête, en vue de faire la lumière sur cet incident, survenu à Ouanaminthe.

Les autorités veulent prélever des taxes du salaire des ouvrières et ouvriers, alors que la présidence n’a fait seulement qu’ajouter que 15.00 gourdes sur leurs salaires comme ajustement, critique le Socoa.

Les responsables de la Codevi ont annoncé le prélèvement de ces taxes, à partir du vendredi 6 octobre 2017.

La Dgi prélève déjà 6% de taxes sur notre salaire pour l’Office national d’assurance vieillesse (Ona), déplore Reynald Pierre Rémy.

Durant ses 13 années à la Codevi, il indique que la Dgi n’avait jamais prélevé de taxes sur les salaires des ouvriers.

Organisée sous l’impulsion des organisations syndicales, notamment la Centrale nationale des ouvriers haïtiens (Cnoha), Platfòm Sendikal Izin Tekstil-Batay Ouvriye (Plasit-bo) et le Groupement syndical des travailleurs du textile pour la réexportation assemblage (Gosttra), cette manifestation a terminé sa course devant les locaux de la Dgi à Ouanaminthe.

Au début du mois de janvier 2017, des milliers d’ouvrières et d’ouvriers de la Codevi à Ouanaminthe avaient manifesté contre ces taxes. [jep emb gp apr 27/09/2017 16 :00]