Documents

Devoir de Mémoire - Haïti prend acte de la mort de Franck François Romain, connu sous le nom de "Paka Pala"


mardi 12 septembre 2017

Par la fondation Devoir de Mémoire - Haïti

Soumis à AlterPresse le 9 septembre 2017

Par ce nom voulait-il affirmer son omniprésence sur les lieux où la clameur publique le désignait comme un bourreau, exterminant ses victimes par intérêt, avec cruauté et cynisme ? Sur lui porte toujours la présomption d’assassinat contre André Riobé après lui avoir pris sa voiture Mercedes Benz et les objets trouvés dans son coffre fort ; de même que contre Paolo et Didier Vieux, William Théodore. Il est aussi dénoncé comme l’auteur du massacre de Saint Bosco le 11 septembre 1988 aves un bilan d’au moins une douzaine de morts et autour de quatre-vingt victimes dont une femme enceinte et son fœtus blessés au couteau.

Devoir de Mémoire - Haïti s’insurge contre ceux qui œuvrent à enlever le bandeau de la Justice pour faire pencher cette Dame dans le sens de leurs intérêts personnels et ceux de leur groupe. Ils doivent se rendre à l’évidence que la Constitution et les Lois de la République sont susceptibles de se retourner contre eux et contre ceux qu’ils souhaitent momentanément protéger. Il est temps que la Justice évolue en parfaite sérénité, que l’État de Droit soit respecté et que cesse toute velléité d’ériger la violence comme méthode de répression contre le citoyen.

Persuadé aussi que le silence n’est pas la voie conduisant à la Vérité et à la Justice, Devoir de Mémoire - Haïti demande que soit poursuivi dans le meilleur délai, le procès entamé contre Duvalier et ceux qui par les pillages et les crimes ont maintenu la Nation dans l’analphabétisme et le deuil.

Saluant la mémoire d’André et Hector Riobé, de Paolo et Didier Vieux, de William Théodore, des massacrés de l’église Saint Jean Bosco et de toutes les victimes qui auraient perdu la vie du fait de celui qui se faisait appeler "Paka-Pala".

La Nation exige que Justice soit rendue !