Dépêches

Haïti-Droits humains/Opc : Le Coddemir invite le président Jovenel Moïse à faire un « choix éclairé »


lundi 11 septembre 2017

P-au-P, 11 sept. 2017 [AlterPresse] --- Le Collectif des organisations pour la défense des droits des migrants et rapatriés (Coddemir) invite le président Jovenel Moïse à faire un « choix éclairé », parmi les trois postulants au poste de Protecteur du citoyen, retenus par le parlement haïtien.

« La population attend une personne, qui défend les droits humains, une personne crédible à la tête de l’Office de protection du citoyen (Opc) », soutient Pierre Garot Néré, directeur exécutif du Coddemir, lors d’une conférence de presse, tenue ce lundi 11 septembre 2017 et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

La première mission de l’Opc, c’est de défendre les employés publics, rappelle le Coddemir.

Alors que le sénat a jeté son dévolu sur Jacquenet Oxilus, comme probable protecteur du citoyen, à la fin du mois d’août 2017, la chambre des députés, de son côté, a fait choix de Renan Hédouville et d’Antonal Mortimé, lors d’une séance organisée le samedi 9 septembre 2017.

Les trois noms vont être transférés au président de la république, qui, de concert avec les présidents des deux branches du parlement, désignera le successeur de Florence Elie à la tête de l’Opc. [jd emb gp apr 11/09/2017 15:10]