Dépêches

Haïti-Irma : Des associations paysannes veulent une meilleure préparation à la saison cyclonique

Des pertes agricoles à éviter
lundi 11 septembre 2017

P-au-P, 11 sept. 2017 [AlterPresse] --- Des associations paysannes dans les départements du Nord’Ouest et du Nord plaident en faveur de meilleures dispositions pour éviter les pertes agricoles, lors d’éventuels phénomènes naturels comme l’ouragan Irma, qui est passé, la semaine dernière, au large d’Haïti.

Une plus grande préparation à la saison cyclonique est nécessaire, estiment-elles, dans des interviews accordées à l’agence en ligne AlterPresse.

Des efforts doivent être déployés pour planter des arbres résistants aux cyclones. Sinon, à chaque phénomène, on dénombrera d’imenses dégâts, souligne Joseph Pierre, un membre de l’organisation « Tèt kole ti peyizan » (Union des petits paysans) dans le Nord-Ouest.

Le secteur agricole est le plus touché dans ce département où la majorité des agricultrices et agriculteurs ont perdu leurs plantations de pois congo, d’avocats et de bananes.

Ces pertes sont enregistrées dans plusieurs zones notamment au niveau de « Gwo moustik », 7ème section Mahotière dans la commune de Jean Rabel.

Si l’ouragan Irma avait suivi véritablement sa trajectoire vers Haïti, la situation aurait été pire surtout dans le département du Nord-Ouest, très vulnérable par rapport aux cyclones, indique Pierre.

Les paysans qui sont en pleine campagne agricole d’hiver ont besoin d’être secourus en urgence, alerte-t-il, tout en déplorant le mépris affiché, selon lui, par les autorités vis-à-vis des sections communales.

Le curage du canal des trois rivières et l’octroi de dons de semences aux paysannes et paysans victimes sont des actions à entreprendre, encourage-t-il.

Dans le département du Nord, les semences de poireaux, de carottes, de tomates et de betteraves ont été également emportées par les eaux durant le passage de l’ouragan Irma, rapporte, pour sa part, le coordonnateur de l’Association des irrigants de Merlen de Saint Raphaël (Aim), Lory Dorvil.

Il plaide pour une assistance technique permettant aux paysans d’avoir les moyens et matériels suffisants pour mieux labourer leurs terres.

Un dernier bilan de la Protection civile fait état d’un mort, une personne portée disparue et 17 autres blessées, lors du passage de l’ouragan Irma, les jeudi 7 et vendredi 8 septembre 2017.

Le Nord-ouest, qui était très touché par les inondations lors du passage de Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, ne s’est pas encore relevé.

De plus, Irma pourrait empirer la situation de ce département, avait prévenu le ministre de l’Agriculture des ressources naturelles et du développement rural (Marndr), Carmel André Béliard, lors d’une conférence de presse, le jeudi 7 septembre 2017. [bd emb gp apr 11/09/2017 11:15]