A travers Haiti

Haïti-Transports : 2 morts et 13 blessés dans deux accidents de circulation automobile aux Gonaïves

La problématique des marchés publics d’approvisionnement sur les routes nationales en Haïti
mercredi 23 août 2017

Gonaïves (Haïti), 23 août 2017 [AlterPresse] --- Deux morts et 13 blessés, dont trois blessés graves, ont été enregistrés dans deux accidents de circulation, survenus, respectivement, les lundi 21 et mardi 22 août 2017, aux Gonaïves (Artibonite), indique à l’agence en ligne AlterPresse le maire principal de la ville, Neil Lartortue.

Un camion, en provenance de Gattereau, en direction du centre-ville des Gonaïves, a tué deux jeunes, dont une fille âgée de 21 ans, sur la route de Biennac 21, le lundi 21 août 2017.

Le mardi 22 août 2017, un autre accident s’est produit après qu’un camion, en provenance du département du Nord, a écrasé cinq camionnettes, au niveau du marché public dénommé « aux Poteaux » (au nord des Gonaïves), avant de heurter 13 marchandes et marchands.

Les personnes blessées ont été transportées, d’urgence, à l’hôpital public « la providence » pour recevoir les soins que nécessitaient leurs cas.

Pour éviter que de tels drames se reproduisent aux Gonaïves, le conseil municipal de la ville envisage de délocaliser le marché public « aux Poteaux ».

« Nous nous étions réunis avec le Conseil d’administration de la section communale (Casec), pour prendre des dispositions, visant à délocaliser le marché public. Un conflit terrien nous a empêchés de le délocaliser », regrette Latortue.

Le conseil municipal des Gonaïves compte également déguerpir les marchandes et marchands, installés sur la route nationale #1.

Il exhorte le service de circulation à mettre plus de contrôle sur les automobiles, qui circulent dans les rues, sans feux et avec des freins en panne.

Une séance de travail est prévue, dans l’après-midi de ce mercredi 23 août 2017, entre la mairie des Gonaïves, les Casec et les Assemblées de sections communales (Asec), pour assurer les suivis appropriés, après ces deux accidents de circulation.

Dans le marché public « aux Poteaux », qui occupe une bonne partie de la chaussée publique, sur la route nationale No. 1, la circulation automobile et piétonnière est traditionnellement au ralenti, quand les paysannes et paysans amènent leurs récoltes, les jours de grande affluence, dits « jours de marché », comme partout en différents points, sur les routes nationales en Haïti, observe l’agence en ligne AlterPresse..

Les « jours de marché », en Haïti - qui sont des jours de grandes ventes commerciales, durant lesquelles les productions des exploitations agricoles paysannes peuvent être obtenues à meilleur prix qu’à l’ordinaire -, la chaussée publique est occupée, sur plusieurs kilomètres, par une variété de produits alimentaires et d’autres biens essentiels à la consommation.

Il y a également beaucoup de camions et d’autres véhicules de transports en commun, qui amènent des marchandises, puis ramènent des commerçantes et commerçants, venus s’approvisionner en différents produits (alimentaires et autres).

13 blessés, dont 7 victimes graves aux Gonaïves et six dans la localité « terre noire » à Saint-Marc, ont été recensés dans deux accidents de circulation, survenus le mardi 1er août 2017, sur la route nationale #1.

Le dimanche 12 mars 2017, un accident de circulation avait fait, également, 38 morts et une quinzaine de blessés, à Mapou, dans la ville des Gonaïves. [jd emb rc apr 23/08/2017 14:00]