Développement durable

Environnement et santé : Appel à la vigilance au passage, le 21 août 2017, d’une éclipse solaire partielle sur Haïti


samedi 19 août 2017

Actualisé le 19 août 2017

P-au-P, 18 août 2017 [AlterPresse] --- La population haïtienne est appelée à éviter de regarder le soleil, lors du passage d’une éclipse solaire [1] partielle, prévue dans l’après-midi du lundi 21 août 2017.

Cet appel vise à limiter les dégâts, que pourrait causer cette éclipse solaire sur les yeux d’une personne.

« Les rayons, qui sortent dans le soleil, lors de l’éclipse, sont des rayons infrarouges. Et les rayons infrarouges sont très dangereux pour une zone, au niveau de nos yeux, qui s’appelle macula, (et) qui est responsable de la vision centrale ».

Cette mise en garde a été faite par la présidente de la Société haïtienne d’ophtalmologie, Dre. Florence Burr-Reynaud, lors d’une conférence de presse, organisée par le gouvernement, ce vendredi 18 août 2017, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Il est interdit d’utiliser des lunettes de soleil ou verres ultraviolets pour regarder l’éclipse. Elles ne pourront pas protéger vos yeux », prévient le doyen de Faculté de médecine et de pharmacologie (Fmp) de l’Université d’Etat d’Haïti (Ueh), Dr. Jean Claude Cadet.

Toutefois, les lunettes ISO 12312-2 pourraient, face à une certaine quantité de rayons ultraviolets et infrarouges, protéger les yeux, souligne Dr. Cadet.

« Nous savons que l’éclipse solaire peut causer, chez des personnes, des atteintes au niveau de leurs yeux. C’est pourquoi, au niveau du gouvernement, nous prendrons des dispositions pour accompagner la population et minimiser les dégâts, que l’éclipse peut causer au niveau des yeux de la population », tente de rassurer le premier ministre Jack Guy Lafontant, qui prenait part à la conférence de presse du vendredi 18 août 2017.

Des instructions ont été données aux ministères concernés, notamment les Ministères de la santé publique et de la population (Mspp) et de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), pour faire des préventions contre les atteintes des yeux, qui pourraient rendre des personnes aveugles, fait-il savoir.

Pour sa part, le titulaire du Mict, Dr. Max Rudolph Saint-Albin, appelle à la solidarité des mairies, des Conseils d’administration de sections communales (Casec), des Assemblées de sections communales (Asec) et des délégués de ville, dans cette campagne de sensibilisation et de prévention.

Se rappelant l’expérience d’août 1999, lors du passage d’une éclipse solaire sur Haïti, un nombre indéterminé de personnes restent, malgré tout, très anxieuses du passage de cette nouvelle éclipse solaire, dans l’après-midi du lundi 21 août 2017. Beaucoup se demandent est-ce qu’il est recommandé d’aller vaquer à ses occupations régulières, est-ce qu’il n’y aura pas de congé spécial à l’occasion.

La peur semblerait avoir gagné plusieurs personnes....

L’important, c’est de ne jamais, quand il y a éclipse ou non, fixer les rayons ultraviolets du soleil, susceptibles d’affecter les yeux, ne cessent point de rappeler les ophtalmologistes.

Le 25 février 1998, une mauvaise communication avait fait terrer, chez elle, une bonne partie de la population, en Haïti, avec l’une des dernières éclipses solaires du XXe siècle. Les rues étaient totalement vides, sur tout le territoire national d’Haïti, à l’exception d’enfants envoyés à la quête de l’eau (avec des seaux sur leurs têtes), alors que les gens devaient seulement éviter de fixer les rayons ultraviolets, en l’absence d’équipements appropriés. [jd emb rc apr 18/08/2017 14:25]

[1Ndlr : L’éclipse solaire se produit lorsque la lune se place devant le soleil, occultant totalement ou partiellement l’image du soleil depuis la planète Terre.