Développement durable

Environnement : Exercices de simulation dans le Sud-Est et l’Ouest d’Haïti, pour faire face à la saison cyclonique 2017


mercredi 9 août 2017

P-au-P, 09 août 2017 [AlterPresse] --- Des exercices de simulation ont débuté, ce mercredi 9 août 2017, dans les départements du Sud -Est et de l’Ouest d’Haïti, où se trouve la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, en vue d’encourager à mieux faire face à la saison cyclonique 2017, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Ces exercices de simulation, qui se poursuivent le jeudi 10 août 2017, toucheront plus particulièrement la municipalité de Marigot et la zone de Savane Grand-Bois, dans le Sud-Est.

De concert avec la Direction de la protection civile (Dpc), le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict) a procédé, officiellement, au lancement des exercices de simulation Ouragans - inondations (Simex 2017), durant la saison cyclonique qui s’étend du jeudi 1er juin au jeudi 30 novembre 2017.

Toutes les structures, incluant les mairies, la société civile et les délégations du département concerné, sont mises en branle, dans le cadre de ces exercices de simulation, souligne le directeur général du Mict, Fednel Monchéry.

Avec ces exercices de simulation d’une catastrophe et d’un cyclone, la protection civile ambitionne de tester les démarches opérationnelles, du début à la fin, pour secourir les gens en situation difficile.

De telles opérations ont généralement lieu avec des partenaires étrangers, Mais, cette année 2017, ces exercices de simulation se réalisent avec des techniciens haïtiens, formés dans le domaine de la prévention des catastrophes.

« Les exercices de simulation Ouragans - inondations (Simex) sont des activités techniques, qui permettent de créer un environnement virtuel. On fera comme si on était dans une situation d’urgence, pour voir comment les structures de la protection civile réagiront face à une situation réelle », explique le directeur de la protection civile, Dr. Jerry Chandler.

Durant les opérations de Simex, les structures départementales de la protection civile du Sud-Est et les structures nationales appelées Centre d’opérations d’urgence nationale (Coun) seront également activées, dans le but d’évaluer les manquements éventuels et d’apporter les corrections requises, conformément aux missions dévolues à la protection civile en Haïti.

250 familles seront évacuées spécifiquement, dans les communes de Peredo et de Marigot (Sud-Est d’Haïti).

Ces opérations visent à renforcer les capacités opérationnelles du Système national de gestion des risques et des désastres (Sngrd), au niveau central et décentralisé, afin de réduire la vulnérabilité des communautés et de minimiser l’impact des désastres.

Les autorités veulent tester les procédures du manuel du Coun et les mécanismes de coordination, entre les niveaux central, départemental et communal de la protection civile, entre autres.

L’objectif des opérations Simex 2017, autour du thème « renforçons la préparation, chaque jour davantage », consiste aussi à évaluer la capacité des Centres d’opération d’urgence départementale (Coud) du Sud’Est, à informer les communautés, en cas d’alerte, et les cellules de gestion de l’information à collecter, analyser et partager, avant, pendant et après le passage d’un cyclone.

Dans le cadre des opérations Simex 2016, des exercices de simulation ont eu lieu, le vendredi 6 mai 2016, dans la ville du Cap-Haïtien (chef-lieu du département du Nord d’Haïti), en vue d’encourager les communautés locales à maîtriser leurs réactions face à un éventuel tsunami. [bd emb rc apr 09/08/2017 15:40]