Dépêches

Education : Formation prochaine d’une commission d’enquête sur les mauvais résultats aux examens d’Etat 2017 en Haïti, réitère le Menfp


mercredi 9 août 2017

P-au-P, 08 août 2017 [AlterPresse] --- Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) réitère sa volonté de former une commission, qui aura pour tâche d’analyser les causes des mauvais résultats, enregistrés dans les examens d’État de l’année académique 2016- 2017 en Haïti.

Cette commission, qui sera mise sur pied « incessamment », devrait aussi dégager des pistes de solution pour remédier à la situation, d’après le responsable de communication du Menfp, Miloody Vincent, joint au téléphone par AlterPresse.

Elle devrait être composée de représentants du Menfp et d’autres venant de l’externe, entre autres.

Le titulaire du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), Pierre Josué Agénor Cadet, avait proposé la formation de cette commission spéciale d’évaluation, rappelle Miloody Vincent.

De son côté, l’Union nationale des normaliennes et normaliens d’Haïti (Unnoh) continue de demander la mise en place d’une commission, pour enquêter sur le fort taux d’échec, enregistré à la session ordinaire du baccalauréat 2017.

Cette commission devrait notamment enquêter sur les « graves irrégularités », relevées dans la correction des examens d’État du baccalauréat ainsi que de la 9e année fondamentale de l’année académique 2016- 2017, selon l’Unnoh.

Sa mission consisterait à « découvrir toutes celles et tous ceux, recrutés comme correctrices et correcteurs non qualifiés, et à déterminer les personnes impliquées dans le choix de ces correcteurs, en vue d’éventuelles sanctions par-devant la justice et de réparation aux élèves victimes de mauvaises corrections des copies des épreuves.

« L’indécence et l’irresponsabilité » de responsables au Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), dont le titulaire du Menfp, Pierre Josué Agenor Cadet, ont été mises en avant, par l’Unnoh pour expliquer ce fort taux d’échec, aux examens du baccalauréat 2017.

Les résultats du baccalauréat 2017 donnent un fort pourcentage d’échec (seulement 30.74% de réussite) à l’échelle nationale, en Haïti .

Pour les 10 départements géographiques d’Haïti, seulement 32,302 admises et admis sont enregistrés, à la session ordinaire du baccalauréat 2017, sur un total de 105,074 participantes et participants aux examens officiels d’Etat de début juillet 2017.

Seulement le le Sud d’Haïti compte 69.23% de succès à la session ordinaire du baccalauréat 2017, malgré les difficultés ayant découlé du passage, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, du cyclone Matthew, qui a entraîné beaucoup de pertes en vie humaine et d’immenses dégâts matériels..

136,983 candidates et candidats ont pris part, du lundi 10 au jeudi 13 juillet 2017, aux épreuves du baccalauréat, alors que 227, 062 candidates et candidats ont participé, du lundi 3 au mercredi 5 juillet 2017, aux examens de la 9e année fondamentale. [bd emb rc apr 08/08/2017 15:50]