Rendez-vous Culture

Haïti-Culture : Deux textes haïtiens en finale à la 4e édition du Prix théâtre Rfi


vendredi 14 juillet 2017

P-au-P, 12 juil. 2017 [AlterPresse] --- Deux textes haïtiens sont sélectionnés pour participer à la finale de la 4e édition du prix théâtre de la Radio France internationale (Rfi), pour leurs qualités littéraires, dramaturgiques et leur originalité.

Les auteurs sont Noé Beaubrun et Faubert Bolivar.

Leurs textes respectifs ont pour titres : « reconstruction (s) » et « Quai des ombres », précise un document de la Rfi, transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Parmi les finalistes, figurent également les Camerounais Edouard Elvis Bvouma, Denis Sufo Tagne et Kouam Tawa pour leurs textes respectifs « la poupée barbue », « debout un pied » et « mille et une femmes ».

Sont également, en finale, « verso recto » de Sylvie Dyclo-Pomos (Congo), « arènes intérieures » de Koukouvi Dzifa Galley (Togo), « la rue bleue » de Sedjro Giovanni Houansu (Benin), « délestage » de Davide-Minor Llunga (Rdc), « là-bas » de Fidèle Kofi (Cote d’Ivoire », « les invisibles » de Hicham Lasri (Maroc), « longues sont mes nuits » de Faustin Keou Leturmy (Congo) et « le tableau pas complet » de Mylene Ntamengouro (Burundi).

Le prix théâtre Rfi 2017 sera remis à Limoges (Sud-Ouest de la France, préfecture du département de la Haute-Vienne), le dimanche 24 septembre 2017, dans le cadre du festival « les francophonies en Limousin ».

Présidé par l’écrivain canadien d’origine haïtienne Dany Laferrière, le comité de sélection a reçu 172 candidatures, en provenance de 23 pays d’Afrique, de l’Océan indien, des Caraïbes (hors France d’outre-mer), du Proche et Moyen Orient, suite à l’appel à candidatures pour le prix théâtre Rfi 2017, qui s’est déroulé du 13 mars au 16 avril 2017.

En 2016, le prix théâtre Rfi a récompensé « Convulsions » du guinéen Hakim Bah ; en 2015 « Tais-toi et creuse » de l’auteure libanaise Hala Moughanie et, en 2014, « chemin de fer » du congolais Julien Mabiala Bissila. .

Ce prix vise à promouvoir la richesse des écritures dramatiques contemporaines francophones du Sud et à favoriser le développement de carrière de jeunes auteurs écrivant en Français. [jd emb gp apr 12/07/2017 14:50]