Haiti
AlterForo

Haïti : Dénonciation de « bastonnades policières au quotidien et TORTURES »


dimanche 18 juin 2017

Par Stephen William Phelps*

Soumis à AlterPresse le 16 juin 2017

Haïti à nouveau en bonne position sur la liste des pays pratiquant LA TORTURE avec le gouvernement du docteur Jacques Guy LAFONTANT !!!

Depuis près de 3 mois et chaque Jour, des policiers de certaines unités de la PNH TABASSENT, bastonnent des citoyens déjà maîtrisés ou en garde à vue ... en particulier des policiers de l’UDMO (Unité Départementale de Maintien de l’Ordre)/Ouest et du CIMO (Corps d’Intervention et de Maintien de l’Ordre) !!!

Ouvriers en grève, étudiants protestataires avec visages tuméfiées après BASTONNADES de la POLICE ANTI HAÏTIENNE (3 sont encore retenues dans cet état au Commissariat de Delmas 33), employés publics de l’OAVCT (Office d’assurance Véhicules Contre Tiers) protestant contre la CORRUPTION (bastonnés par des agents du CIMO) ... même les Journalistes ne sont pas épargnés de ces brutalités policières et de ces actes de TORTURES (derniers cas en date Fidele Yandy Frantz de radio Vision 2000) !!!

Ces policiers sont si SADIQUES qu’ils vous laissent griller sous un soleil de plomb durant des heures à l’arrière d’une pick up après vous avoir tabassé !!!

Toujours la même procédure !!! Il faut mener enquête pour savoir si les instructeurs canadiens et américains au niveau de la UNPOL et de l’Académie de police dispensent des cours de TORTURE !!!

La situation devient plus qu’inquiétante et, en tant que citoyen, je pense que des groupes organisés de la société civile SAINE, et en particulier les organismes de défense des droits humains, doivent prendre l’initiative de lancer une PETITION qui devrait être présentée au sénat haïtien (en dépit de toutes les défaillances et travers que l’on sait), mais aussi par devant la Cour Inter Américaine des Droits de l’Homme et toutes autres instances internationales compétentes en matière de lutte contre la TORTURE !!!

Par leur lourd et complice SILENCE de plus de 3 mois, il est évident que le premier ministre en place, le ministre de la justice et l’Inspection Générale de la Police (IGPNH) CAUTIONNENT ces actes Quotidiens de TORTURES et/ou bastonnades pratiquées par certains agents de l’UDMO/Ouest et du CIMO !!!

Ce n’est pas le rôle de la police de TORTURER/ TABASSER des individus interpellés et/ou arrêtés !!!

Les ouvriers, les étudiants, les employés publics ont le DROIT de REVENDIQUER et de MANIFESTER !!!

La Police Nationale d’Haïti est certes là pour maintenir l’ordre et « Protéger et SERVIR » avec des techniques utilisés/admises par toutes les polices du monde ... les agents de l’UDMO et du CIMO (tout comme ceux du BOID / Brigade d’opération et d’intervention départementale) ne doivent pas se transformer en TORTIONNAIRES !!!

Disons tous NON à la TORTURE en Haïti en 2017 !!!

*Agronome et militant démocratique

 

 

Débat autour de cet article