Rendez-vous Culture

Vivianne Gauthier, légende de la danse traditionnelle en Haïti, s’éteint


vendredi 2 juin 2017

P-au-P, 02 juin 2017 [AlterPresse] --- La danseuse et enseignante Vivianne Gauthier, légende de la danse traditionnelle en Haïti, est morte, le jeudi 1er juin 2017, à Port-au-Prince, à l’âge de 99 ans (elle naquit le 17 mars 1918), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Le premier ministre Jack Guy Lafontant dit apprendre avec une profonde tristesse la disparition de Gauthier, dans un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

« Elle aura marqué l’histoire de la danse haïtienne. Pendant 67 ans, elle a formé des générations de danseurs du pays. Elle leur a inculqué, outre son amour de la danse, des techniques leur permettant d’explorer et de créer de nouveaux styles, de nouvelles formes chorégraphiques ».

Le chef du gouvernement voit en Gauthier une icône des danses traditionnelles haïtiennes.

Toute sa vie, elle en a fait la promotion, à travers ses spectacles, sur les scènes locales et internationales, fait-il valoir.

Il a aussi tenu à rappeler que pendant longtemps, l’école de Vivianne Gauthier avait été le seul établissement du pays où l’on enseignait les danses traditionnelles.

Le pays a perdu une de ses plus grandes filles, exprime Lafontant qui salue « le départ de cette figure de proue de la danse ».

Le premier ministre en profite également pour adresser ses condoléances à ses proches, à sa troupe et à tous ses collaborateurs.

De 1938 à 1948, Gauthier a enseigné chez les Sœurs de la Sagesse.

Puis, elle a laissé l’enseignement pour travailler au sein de la Loterie Nationale d’Haïti, durant 21 ans, tout en continuant de se consacrer fidèlement à la danse.

En 1950, elle a fondé l’école de danse Vivianne Gauthier et a reçu plusieurs distinctions : honneur et mérite de la chorale de la Cathédrale (août 2001), honneur et mérite du président François Duvalier pour la culture (1961) et un tableau gravé pour la lutte dans le développement de la culture haïtienne (1996).

Parmi les autres distinctions reçues figurent un hommage de la Télévision Nationale d’Haïti pour la danse (décembre 1997) et un Oscar de la ’’Femme de Mérite’’, décerné par la Fondation DÉFI ( mars 2009). [emb gp apr 02/06/2017 09 :10]