Documents

Contre l’impunité à l’Université d’État d’Haïti...


lundi 29 mai 2017

Prise de position d’un groupe de Professeurs à l’UEH

Document transmis à AlterPresse le 28 juillet 2017

L’UEH se trouve confrontée, depuis au moins deux ans, à une grave crise. Le lancement du processus électoral en octobre 2015 a servi de catalyseur pour exacerber les passions. Avec l’occupation des locaux du Rectorat et de la Direction des Études Postgraduées (DEP), les luttes pour le contrôle de cette institution universitaire sont entrées dans une phase de rupture où les dialogues initiés jusque-là n’ont rien donné. Le changement de gouvernement en février 2016 a semblé être, pour des groupes au sein de l’UEH, une opportunité de fragiliser davantage notre université. La tenue des élections, contestée par les casseurs qui ont occupé et vandalisé les locaux de l’UEH, a permis de régler à court terme certaines questions, mais les problèmes fondamentaux (réforme académique, institutionnelle et administrative) restent entiers. Parallèlement, après des hésitations incompréhensibles, la Police nationale d’Haïti, en présence de juge de paix et d’huissiers, a fini par exécuter l’exéquatur du Commissaire du Gouvernement, procédant au déguerpissement des occupants des locaux de l’UEH.

Ainsi, peu après l’installation d’un nouveau gouvernement en février 2017, ces individus jugent le moment opportun de relancer leur mouvement de déstabilisation de l’institution universitaire sous le couvert de la réintégration à l’UEH des 19 expulsés qui avaient occupé le RUEH et la DEP pendant environ 7 mois. Ainsi, une note du Rectorat de l’UEH en date du 30 mars 2017 indique que les casseurs, ayant à leur tête les nommés Samuel Morancy, Pierre Wilkens Cherisné, alias Ti Pyè, qui font l’objet d’une poursuite judiciaire engagée par l’UEH, ont essayé à plusieurs reprises de perturber les activités à l’UEH. Une autre note de la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) datée du 23 mars 2017 pointe du doigt le même Samuel Morancy qui a tenté de prendre en otage deux professeurs membres du décanat en menaçant de fusiller un agent de sécurité dépêché sur les lieux par les autorités de l’UEH. Le nommé Kébert Bastien était de la partie alors qu’il fait l’objet d’une plainte déposée le 5 mai 2016 par les autorités du Campus de Limonade. C’est ce même individu qui avait agressé le vice-recteur Hérold Toussaint quelques mois auparavant. Des images des actes de vandalisme des soi-disant étudiants le montraient en train de briser des vitres au Rectorat le 28 mars 2017. Enfin, le 9 mai dernier, Kébert Bastien s’en est pris aux membres des Conseils de coordination et des études de la FASCH.

Face à la volonté de ce groupuscule de troubler la sérénité retrouvée dans nombre d’entités de notre université, nous, professeurs de l’UEH, condamnons ces actes attentatoires à la sécurité des personnes et des biens. Nous sommes solidaires des professeurs de la FASCH qui ont été agressés, particulièrement le professeur Lenz Jean-François dont le téléphone a été brisé par le nommé Kébert Bastien. Nous sommes également solidaires des professeurs de l’ENS qui ont fait circuler une pétition qui met en garde les membres du Conseil de Direction de l’établissement contre toute démarche visant à lever, en dehors des mesures prescrites par l’institution, les sanctions prises à l’encontre des étudiants ayant commis des actes répréhensibles.

En conséquence, nous, professeurs de l’UEH, fermement attachés à l’autonomie de notre université et conscients de notre place centrale dans l’institution, déclarons avec la plus grande fermeté que nous n’accepterons pas que notre institution se transforme en zone de non-droit.

Certes, l’ensemble des professeurs signataires de la présente pétition reconnaît à tout un chacun (professeur, étudiant, membre du personnel) le droit à la contestation. Il exhorte toutefois chacun à respecter les règlements en vigueur et à ne pas utiliser la violence alors qu’il existe des instances participatives où ils peuvent faire valoir leurs revendications auprès des autres acteurs au sein de l’UEH. C’est la seule voie qui nous permettra de trouver une issue à la crise et ce au bénéfice de tous. Ainsi, les professeurs de l’UEH en appellent le Conseil de l’Université à la fermeté pour résister à toute pression d’un secteur résolu à s’opposer par tous les moyens à l’accomplissement de la mission de l’UEH.

Port-au-Prince, mercredi 24 mai 2017

Suivent les signatures des professeurs de l’UEH :

1. Jhon Picard Byron, FE
2. Carole Sassine, FASCH
3. Nora Brutus, FASCH
4. Chantal Noel, FO
5. Ronald Jean-Jacques, FASCH
6. Bogentson André, IERAH
7. Évelyne Trouillot Ménard, FASCH
8. Odile Reiher, FASCH
9. Jacqueline Baussan, FASCH
10. Tony Cantave, FASCH
11. Rélex Alexandre, FAMV
12. Ewald Alcindor, FAMV
13. Jean Adony César, FAMV
14. Joseph Adermus, FAMV
15. Eric Junior Vilmond, FAMV
16. Katia Hilaire, FASCH
17. Rodolphe Malebranche, FMP
18. Lukinson Jean, FE
19. Yvens Philizaire, FAMV
20. Fanel Benjamin, FASCH
21. Rachel Sénat, FASCH
22. Rodeney Cirius, CHCL & FE
23. MarcFelix Civil, FMP & FE
24. Ivens Belizaire, FAMV
25. Georges Beauvoir, FMP
26. Louis Charles Roland, FO
27. Jean Michel Gabriel, FE
28. Lenz Jean-François, FASCH
29. Chenet Jean-Baptiste, FASCH
30. Claude Mane Das, FE
31. Kathylynn Pierre Griff, FE
32. Alain Jean, FASCH
33. Janin Jadotte, FDS
34. Vantz Brutus, FASCH
35. Dominique Boisson, FDS
36. Junot Felix, FMP
37. J. R. Ernst Joseph, FO
38. Guilda Lhérisson, FO
39. Pierre Maxwell Bellefleur, CHCL
40. Allen Henry, FAMV
41. Jerry Michel, FE & FASCH
42. Christian Rousseau, FDS
43. Maxène Estimé, FAMV
44. Romain Exilien, FAMV
45. Lemane Delva, FAMV
46. Eno Hérard, FAMV
47. Dominique Jannini Eyma, FAMV
48. Lemète Zéphyr, FLA/ENS
49. Kesler Bien-Aimé, IERAH
50. Michel Acacia, FE
51. Berthony Pierre-Louis, FASCH
52. Julien Sainvil, FASCH
53. Evenson Lizaire, FASCH
54. Roger Jean Charles, FO & FMP
55. Billy Raynold, FASCH
56. Pierre Negaud Dupenor, FASCH
57. Guichard Beaulieu, FDS
58. Gusti Gaillard Pourchet, ENS
59. Nirvah Jean-Jacques, FLA
60. Charles Vorbes, FASCH
61. Edva Altemar, FASCH
62. Mikado Telisma, FE
63. Roosevelt Millard, FASCH
64. Edelyn Dorismond, CHCL
65. Arnoux Lefranc, FO
66. Josué Vaval, FASCH
67. Wista Délice, FASCH
68. Alberte Pétiote, FASCH
69. Joseph Jean Claude Jean Louis, FASCH
70. Hénec Dorsainvil, FDS
71. Jean Errol Morose, FDS
72. Evens Toussaint, FDS
73. Luck Smart, FASCH
74. Yvens Cheremond, FDS
75. Marjory Clermont-Mathieu, FASCH
76. Elieser Simon, CHCL
77. Jean-Léon Ambroise, FASCH & FE
78. Guy-Gérald Ménard, FASCH
79. Renaud Govain, FLA
80. Alrich Nicolas, FDSE
81. Francklin Benjamin, ENS
82. Lyonel Vil, FDS
83. Jean Denis Lys, FE
84. Smail Chevalier, FDSE & FE
85. Shilet Julen, CHCL
86. Junior Agena, CHCL
87. Jean-Yves Blot, FE
88. Roberte Momplaisir, FDS
89. Nadève Ménard, ENS
90. Wilson Jabouin, FASCH
91. Romuald Chery, CHCL
92. Mulatre Thervilson, CHCL
93. Monès Dorcinvil, CHCL
94. Harold Corantin, FAMV
95. Tingué Eliphète, FDS
96. Marie-line Rousseau, FDS
97. Tayana Etienne, FDS
98. Antoine Saint-Victor, FDS
99. Jean-Gardy Estimé, CHCL
100. Fritz Frédéric, FASCH
101. Marabishi Jasmin FMP/FASCH
102. Nelson Bellamy, CHCL
103. Jacques Renaud Stinfil, CHCL
104. Edly Isma, CHCL
105. Antoine Augustin, FE
106. Watson Jean-Philippe, CHCL
107. Wilguen Oscar, CHCL & ENS
108. Estive Germain, CHCL & ENS
109. Elie Méus, FDSE
110. Elange Dieudonné, CHCL
111. Jean Marc Voltaire, CHCL
112. Jean Hénold Buteau, FMP
113. Junior Méthelus, CHCL
114. Yves François Lemeuble, CHCL
115. Gérard Maxi, CHCL
116. Ude Nord, FDS
117. Lyse-Carole Justafort, FDS
118. Pierre Buteau, IERAH
119. Ary Régis, FASCH
120. Evenel Elange, CHCL
121. Coulange Raphaël, CHCL
122. Antonine Phigareau, ENS
123. Jean Gabriel Robenson Belunet, ENS
124. Hérissé Guirand, CHCL
125. Sadrac Ordena, CHCL
126. Jean Robert Desrosiers, FASCH
127. Nathalie Coicou, FASCH
128. Lamarre Cadet, FASCH
129. Daniel Milbin, FASCH
130. Wanzor Beaubrun, FASCH
131. Linda Delimont, FASCH
132. Bernard Etheard, FASCH
133. Ezéchias François, CHCL
134. Justin Casimir, FDS
135. Saint-Jean Paul, CHCL
136. Jacques Désir, CHCL
137. Ronald Laraque, FDS