Développement durable

Un nouveau bâtiment hydrométéorologique en Haïti pour prévenir des risques de catastrophes naturelles


vendredi 26 mai 2017

P-au-P, 25 mai 2017 [AlterPresse] --- Un nouveau bâtiment hydrométéorologique sera inauguré, par les autorités haïtiennes, le vendredi 26 mai 2017, dans la perspective d’améliorer les services d’alerte et de prévention des risques de catastrophes naturelles.

Ce bâtiment permettrait de contribuer à la réduction des pertes en vies humaines et des dommages matériels en Haïti, selon une note de presse, datée du mercredi 24 mai 2017 du secrétariat de l’Organisation météorologique mondiale (Omm) et transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

La construction de l’édifice a été financée par le Canada à hauteur de 6,5 millions de dollars (US $ 1.00 = 65.00 gourdes ; 1 euro = 78.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui).

Ce bâtiment est réalisé en partenariat avec le Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr) dans le cadre du projet intitulé « services climatologiques pour la réduction de la vulnérabilité en Haïti ».

Accompagné du directeur du département de développement et des activités régionales de l’Omm, Mary Power, le secrétaire général de l’Omm, Petteri Paalas, effectue, du jeudi 25 au samedi 27 mai 2017, une visite en Haïti.

Il en profite pour rencontrer les autorités haïtiennes, en vue d’analyser les voies d’amélioration des services hydrométéorologiques haïtiennes.

Haïti extrêmement vulnérable

« Haïti est située sur la principale trajectoire des tempêtes tropicales et des ouragans. De ce fait, le pays connaît une tempête tropicale, tous les deux ou trois ans en moyenne, et un ouragan de grande envergure, tous les six ou sept ans », alerte la note.

L’élévation du niveau de la mer devrait accroître les risques d’inondations, d’ondes de tempête, d’érosion et autres phénomènes côtiers dangereux, poursuit-elle.

Face à cette situation, l’Omm plaide en faveur du renforcement de capacités et des outils des services météorologiques et hydrologiques haïtiens, à tous les niveaux, en termes d’infrastructures.

Ce renforcement aidera ces services à mieux exercer leurs activités, réaliser des observations et fournir des produits et des services d’information aux pouvoirs publics et à la population.

Récemment, le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict) a promis de renforcer les capacités techniques et opérationnelles de la Direction de la protection civile (Dpc), pour un meilleur accompagnement de la population durant la saison cyclonique 2017, qui s’étendra du jeudi 1er juin au jeudi 30 novembre 2017.

Cinq morts et 19 disparus ont été enregistrés, dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 mai 2017, à la suite des pluies qui se sont abattues sur le pays.

473 morts, 75 disparus, 339 blesses et plus de 175 mille 500 personnes se trouvant dans 224 abris ont été enregistrés, après le passage du cyclone Matthew sur Haïti, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, selon un bilan officiel. [jd emb gp apr 25/05/2017 11:20]