Dépêches

Haïti-Politique : Jovenel Moïse veut reconstruire le Palais national


jeudi 20 avril 2017

P-au-P, 20 avril 2017 [AlterPresse] --- Jovenel Moïse a procédé, le mercredi 19 avril 2017, à la mise sur pied d’un groupe de travail et de réflexion sur la reconstruction du bâtiment historique du Palais national, détruit lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Ce groupe est composé de Clément Bélizaire (coordonnateur) ainsi que des membres Georges Michel, Daniel Elie, Patrick Durandis, Patrick Delatour, Sabine Malebranche et Yvan Pinchinat, précise une note du ministère de la culture et de la communication, consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

La structure dispose d’un délai de 90 jours pour coordonner les activités devant, à terme, permettre la reconstruction du palais.

Le groupe de travail devra, sur le plan technique, retrouver et analyser le plan architectural de l’ingénieur Georges Baussan et élaborer la feuille de route pour la reconstruction de l’édifice.

Il s’agit aussi d’organiser le débat d’orientation et le concours pour définir le plan de construction de l’édifice et d’élaborer les termes de référence de l’étude de cette reconstruction.

Cet organe devra aussi vulgariser le projet, c’est-à-dire informer les citoyens, les médias, les organismes publics et la société civile de toutes les activités entreprises dans le cadre de la reconstruction du palais national.

Il travaillera de concert avec le Ministère des travaux publics, transports et communications (Mtptc) et l’Unité de construction de logements et de bâtiments publics (Uclbp).

Le président de la République veut allier les valeurs symboliques, culturelles et historiques du bâtiment du Palais national, indique la note.

S’il insiste pour reprendre l’architecture extérieure dessinée par Georges Baussan, Moïse estime que l’intérieur doit disposer de nouveaux accommodements permettant de répondre aux besoins des organes et des services de la présidence de la République.

Le bâtiment doit, dit-il, prendre en compte toutes les normes modernes de sécurité en matière de construction.

Le chef de l’Etat entend aussi mettre sur pied des comités d’initiative sur le réaménagement et la reconstruction des centres historiques de toutes les grandes villes de la république.

Des représentants de diverses entités de l’État travaillant dans le secteur de la construction ont pris part à la réunion du 19 avril 2017.

Cette réunion s’est déroulée en présence des présidents du sénat et de la chambre des députés, respectivement Youri Latortue et Cholzer Chancy, du président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj), Me Jules Cantave, et d’anciens chefs d’État haïtiens, dont Boniface Alexandre et Prosper Avril. [am emb gp apr 20/04/2017 04:40]