A travers Haiti

Haïti : La Coordination des Raras du Sud réclame un accompagnement pour les familles des victimes de l’accident du 12 mars 2017 aux Gonaïves


jeudi 23 mars 2017

Aquin (Haïti), 23 mars 2017 [AlterPresse] --- La Coordination des Raras du Sud (Korasid) souhaite un accompagnement en faveur des familles des victimes de l’accident, survenu le dimanche 12 mars 2017, à Mapou, dans la ville des Gonaïves (Artibonite / Nord), dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

La Korasid demande au gouvernement de supporter les parents des victimes pendant au moins 3 ans afin qu’ils puissent se reprendre en main, après l’accident de circulation qui a fait 38 morts et une quinzaine de personnes blessées.

Elle réclame une meilleure sécurité pour les raras afin qu’ils ne soient plus victimes dans la même condition.

« Ce n’est pas la première fois que ce genre de drame arrive sur les routes nationales, mais c’est la première fois qu’on a autant de victimes », déplore-t-elle.

Elle critique la passivité de l’État qui ne prend aucune mesure pour empêcher que ces accidents se reproduisent.

Le président de la république, Jovenel Moïse, a exhorté les autorités compétentes à mener une enquête, au plus vite, afin de faire la lumière sur « cette tragédie », dans une note en date du dimanche 12 mars 2017.

Korasid se dit indignée et attristée face à la mort tragique de ces 38 membres de raras alors qu’ils s’amusaient. Ils ont été heurtés par un autobus en provenance du Cap-Haïtien (deuxième ville d’Haïti à 248 km au nord de Port-au-Prince).

Les funérailles collectives de 26 des 38 victimes ont eu lieu, le samedi 17 mars 2017, aux Gonaïves. [bd emb gp apr 23/03/2017 06:30]