Dépêches

Haïti-Justice : L’ex-président, Jean Bertrand Aristide auditionné au parquet, ce lundi 20 mars


lundi 20 mars 2017

P-au-P, 20 mars 2017 [AlterPresse] --- L’ancien président Jean Bertrand Aristide a été auditionné à titre de témoin, ce lundi 20 mars 2017, par le juge instructeur Jean Wilner Morin, dans le cadre d’un dossier de blanchiment d’argent dans lequel serait impliqué Jacques Anthony Nazaire, ancien commissaire divisionnaire de la Police nationale d’Haïti (Pnh).

L’ex-président était accompagné de ses avocats Gervais Charles et Mario Joseph, de l’ancienne candidate malheureuse à la présidence aux élections de 2016, Maryse Narcisse, du parti politique Fanmi Lavalas ainsi que des parlementaires du dit parti.

Plusieurs partisans et sympathisants sont venus apporter leur soutien à Aristide.

Pourquoi on est obligé de convoquer Aristide comme témoin dans un dossier de blanchiment alors qu’il n’est pas responsable d’une institution bancaire, se demande un cadre de Fanmi Lavalas, l’ex sénateur Yvon Feuillé, joint au téléphone par AlterPresse.

Convoqué au parquet le jeudi 17 mars 2017, Aristide ne s’y est pas présenté à cause d’une erreur matérielle contenue dans la convocation, explique-t-il.

L’ex président s’est finalement présenté au parquet parce que la convocation de ce lundi 20 mars a été faite en bonne et due forme, poursuit-il.

Aristide devait comparaître, à titre de témoin, par-devant le cabinet du juge, dans le cadre d’une enquête ouverte contre l’ancien commissaire divisionnaire de la Pnh. [bd emb gp apr 20/03/2017 12 :45]