Rendez-vous Culture

Haïti-Culture : Le Festival international de Jazz, officiellement lancé à Port-au-Prince


jeudi 23 février 2017

P-au-P, 23 févr. 2017 [AlterPresse] --- La 11e édition du festival international de Jazz de Port-au-Prince est officiellement lancée, ce jeudi 23 février 2017, à quelques semaines du déroulement des festivités, prévues du samedi 4 mars au samedi 11 mars 2017.

« Le festival, étant un événement à fort potentiel touristique, nous avions misé sur la promotion touristique cette année », affirme Milena Sandler, directrice générale de la Fondation Haïti Jazz, lors d’une conférence de presse, ce jeudi 23 février 2017.

Edwin Paraison, chef de cabinet du ministre de la communication sortant, Marc Aurèle Garcia, voit cette activité comme une expérience de partenariat tripartite : d’un côté, avec la communauté internationale, à travers les ambassades ; d’un autre côté, avec la société civile, à travers la Fondation Haiti Jazz, et l’État haïtien, à travers le Ministère de la culture.

Cette expérience doit être renforcée et maintenue, selon Paraison.

« C’est important, parce que c’est, avant tout, un festival de qualité. C’est important de reconnaître cette qualité, surtout en Haïti », estime l’ambassadeur de Suisse en Haïti, Jean-Luc Virchaux, dont le pays est à l’honneur pour cette 11e édition du festival de Jazz international.

« C’est un aspirateur vers le haut. C’est une référence pour le monde de la culture. (…) La culture, c’est l’un des rares secteurs, à l’heure actuelle, d’ascension sociale pour le pays et pour Haïti. Nous devons soutenir, de manière forte, cette initiative de qualité », encourage-t-il.

David Bongard, directeur régional de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), se dit heureux de participer pleinement à l’enrichissement de l’offr,e en matière de diversité culturelle, d’industrie musicale en Haïti.

Ce festival, qui réunit, chaque année, des artistes talentueux de tous les horizons, contribue à la valorisation du patrimoine mondial et promeut, aussi et surtout, l’accès de la population haïtienne à des contenus culturels variés, fait-il valoir.

Seront présents, à ce festival, plusieurs artistes de renom, comme le célèbre pianiste de Latin Jazz cubain, Gonzalo Rubalcaba, et son trio Volcano, le légendaire violoniste français, Didier Lockwood, le chanteur martiniquais, Tony Chasseur, accompagné du pianiste Ronald Tulle et du bassiste Michel Alibo.

Plusieurs artistes haïtiens, notamment la chanteuse Sarah Elizabeth Charles, qui est déjà venue en 2015, avec Willem Dilisfort, ainsi qu’une autre chanteuse y participeront.

La 11e édition du festival international de Jazz de Port-au-Prince, qui devrait débuter le lundi 23 janvier 2017, a été exceptionnellement renvoyée au mois de mars 2017.

Le budget envisagé est de 211 mille dollars américains (US $ 1.00 = 70.00 gourdes ; 1 euro =78.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui), sans compter l’apport des 10 ambassades partenaires, dont la contribution - qui n’est pas gérée par la Fondation Haïti Jazz - s’élève à plus ou moins 100 mille dollars américains, indique un communiqué de presse. [jep emb rc apr 23/02/2017 16 :00]