A travers Haiti

Haïti-R.D. : Un ressortissant haïtien, assassiné à Ouanaminthe par des bandits dominicains


vendredi 17 février 2017

Ouanaminthe (Haïti), 16 févr. 2017 [AlterPresse] --- Massilot Belton, un ressortissant haïtien, âgé de 37 ans, a été abattu par des civils dominicains armés et encagoulés, le 14 février 2017, à Ouanaminthe (Nord-Est d’Haïti), rapporte la plateforme Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr), dans une note transmise à AlterPresse.

Père de 5 enfants, Belton a été assassiné par balles, au bord de la rivière Massacre, séparant le point frontalier officiel de la ville Ouanaminthe, frontalière avec Dajabón (République Dominicaine).

Après avoir reçu plusieurs projectiles, au bras et à la jambe, la victime était encore en vie. Un autre civil dominicain a traversé sur le sol haïtien et l’a achevé d’une balle, avant d’emporter tout ce qui se trouvait dans sa poche.

Arrivé sur les lieux du crime, quelques heures après, un juge de paix a ordonné le transport du cadavre à une morgue privée dans la commune de Ouanaminthe.

Au moment de l’assassinat, des observateurs, qui se trouvaient près de la rivière Massacre, ont été contraints de vider les lieux, suite aux tirs d’armes.

Certains d’entre eux s’étaient mis à lancer des pierres en direction des agresseurs qui, à leur tour, ont tiré à hauteur de personne sur eux.

Deux ressortissants haïtiens, dont l’identité n’a pas été révélée, ont été touchés à la jambe et à la cheville. Ils ont été transportés à un centre hospitalier à Ouanaminthe.

Très révolté face à cet acte criminel, le frère du commerçant demande justice et réparation en faveur de la victime.

Il déplore le fait que les autorités haïtiennes n’ont rien fait pour renforcer les dispositifs de sécurité à la frontière, notamment à Ouanaminthe/Dajabón.

Tout en condamnant ce crime odieux, perpétré, en plein jour, à l’encontre du jeune commerçant haïtien, la plateforme Garr appelle les autorités haïtiennes à exiger de l’État dominicain une enquête urgente, en vue d’identifier les auteurs de cet assassinat et de les punir par devant les instances compétentes.

Massilot Belton, qui résidait au Cap-Haïtien (deuxiàme ville d’Haïti, à 248 km au nord de Port-au-Prince), était commerçant et représentant, à Ouanaminthe, d’une entreprise de production de boissons, établie à Port-au-Prince. [am emb rc apr 16/02/2017 16:00]