Rendez-vous Culture

Haïti-Culture : Le festival international de Jazz de Port-au-Prince gagne en notoriété


jeudi 16 février 2017

P-au-P, 16 févr. 2017 [AlterPresse] --- La 11e édition du festival international de Jazz de Port-au-Prince accueillera, du samedi 4 mars au samedi 11 mars 2017, plusieurs stars de renommée internationale, dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince.

Ce festival, bien ancré dans le pays, se porte bien au niveau de sa notoriété, estime la directrice de la Fondation Haïti Jazz, Milena Sandler Widmaier, dans une interview accordée à AlterPresse et AlterRadio. [1]

« L’idée du festival, c’est de pouvoir faire découvrir la très bonne musique Jazz (…) puisqu’en Haïti, nous n’avons pas toujours la présence de grandes stars de musique », souligne Sandler.

Plusieurs artistes célèbres prendront part à ce festival, comme le célèbre pianiste de Latin Jazz cubain, Gonzalo Rubalcaba et son trio Volcano, le légendaire violoniste français, Didier Lockwood, le chanteur martiniquais, Tony Chasseur accompagné du pianiste Ronald Tulle et du bassiste Michel Alibo.

Y est attendue la participation de plusieurs artistes haïtiens, notamment la chanteuse Sarah Elizabeth Charles, qui est déjà venue en 2015, avec Willem Dilisfort, une autre chanteuse.

Seront aussi de la partie Michael Benjamin (Mikaben), le duo Vanessa et Alex Jacquemin, ou encore des jeunes jazzmen de la relève, le groupe SMS, Emmanuel Smith ou encore la jeune Alexa, sans compter quelques surprises.

L’Allemagne avec le trio de Sebastian Schunke, la Belgique, l’Espagne et les États-Unis d’Amérique, avec deux autres chanteuses de talent, ainsi que le Mexique avec le fameux guitariste Paco Renteria, seront représentés à ce festival.

Un échantillon de la musique d’Haïti sera également présenté, dans toute sa diversité, par des artistes haïtiens locaux et de la diaspora.

Le jazz, historiquement, n’est pas de la musique réservée à une petite élite, mais devient ouverte à tout le monde. En dépit de sa démocratisation, cette musique reste très peu diffusée à la radio ou dans les médias en général, constate-t-elle.

La directrice la Fondation Haïti Jazz fait part des efforts, déployés par cette entité pour faire de cette manifestation le premier festival de Jazz des Caraïbes.

Le manque de financement constitue, cependant, l’un des obstacles à franchir, souligne-t-elle.

« Après 11 ans, nous n’avons toujours pas l’assurance que nous allons continuer ».

Les femmes à l’honneur

La 11e édition du festival international de Jazz de Port-au-Prince, qui devrait débuter le lundi 23 janvier 2017, a été exceptionnellement renvoyée au mois de mars 2017.

Ce report donnera l’occasion de mettre les femmes à l’honneur à la 11e édition du Festival international de Jazz, avec une affiche présentant au moins 50 % d’artistes féminines sur scènes, indiquent les organisateurs.

La pianiste et chanteuse aux multiples Juno Awards, Carol Welsman du Canada, la batteuse lauréate d’une Victoire de la musique, Anne Paceo de la France, la saxophoniste, Melissa Aldana du Chili et la chanteuse cubaine Yilian Canizares de Suisse sont programmés à l’événement.

La chanteuse de soul/racine haïtiano-américaine, Malou Beauvoir, sera en spectacle en Haïti, pour la première fois. [jep emb gp apr 16/02/2017 11:20]

[1Interview à écouter à l’émission Déclic : dimanche 10:00 am, 7:00 pm sur @AlterRadioHaiti, et 9:00 pm sur @RadioKiskeya, 88.5FM