A travers Haiti

« Aucun incident majeur » dans l’Artibonite, à la mi-journée des élections en Haïti, selon le Cep


dimanche 29 janvier 2017

Gonaïves, 29 janv. 2017 [AlterPresse] --- Aucun incident majeur, susceptible de remettre en question le processus électoral, n’est enregistré dans le département de l’Artibonite, déclare Me. Carlos Hercule, vice-président du Conseil électoral provisoire (Cep), lors d’un point de presse, aux Gonaïves (chef-lieu de l’Artibonite), ce dimanche 29 janvier 2017, à la mi-journée des élections du second tour d’un tiers du sénat et des collectivités territoriales.

Hercule signale, cependant, deux incidents, notamment dans les communes de Saint-Marc et de Petite Rivière de l’Artibonite (département de l’Artibonite).

La Police nationale d’Haïti (Pnh) a procédé à l’arrestation d’un individu, qui utilisait un mandat (d’une autre personne) qui ne lui appartient pas, précise Hercule.

« Des dispositions ont été prises rapidement pour corriger les dérives. Le calme est rétabli et le processus électoral continue », se félicite-t-il.

Le second tour des élections, législatives partielles et locales, se déroule dans le calme en Haïti.

Mais, les électrices et électeurs sont peu nombreux à se rendre aux urnes, jusqu’à la mi-journée, ce dimanche 29 janvier 2017, en différents centre de vote, dans la capitale Port-au-Prince comme dans des villes de province, constate AlterPresse. [jd rc apr 29/01/2017 14:00]