Dépêches

Haïti-Élections : Le Cep dément formellement l’existence de résultats contradictoires, alléguée par des acteurs politiques

Même réaction du président Privert, qui pointe une campagne d’ « intoxication » et de « mensonge »
lundi 12 décembre 2016

P-au-P., 12 déc. 2016 [AlterPresse] --- Le Conseil électoral provisoire (Cep) apporte un démenti formel aux allégations de certains acteurs politiques, « relatives à l’existence (…) de deux rapports contradictoires concernant les résultats des élections présidentielles ».

« Aucun rapport sur les résultats ne peut être produit pendant que le processus de tabulation est en cours, ce, en raison de la configuration du système informatique », précise le Cep dans un communiqué en date du 12 décembre.

« Les heures d’intervention des utilisateurs et celles relatives à la production de l’unique rapport des résultats des élections présidentielles sont consignées au niveau du système de la base de données du Centre de tabulation des votes », explique le Cep.

L’organisme électoral insiste sur la nécessité pour les acteurs impliqués dans le processus électoral de respecter la loi et « la vérité incontestable des faits ».

« C’est à ce prix que nous ferons triompher dans notre pays, les principes démocratiques et le respect du vote des citoyennes et des citoyens », souligne le Cep dans ce communiqué signé de son président Léopold Berlanger.

Durant la semaine écoulée, Jean-Charles Moïse, candidat à la présidence de la formation Pitit Dessalines, avait affirmé dans les médias l’existence d’éventuels résultats électoraux différents de ceux publiés par le Cep. Il avait également déclaré que ces données auraient été communiquées au président Jocelerme Privert.

Lors d’une interview, accordée le jeudi 8 décembre 2016, à la station privée Signal Fm, Privert a qualifié d’ « intoxication » et de « mensonge » les affirmations de Moïse. Il précise n’avoir été informé de la disponibilité des résultats préliminaires que vers 6:00 du soir (23:00 gmt), le 28 novembre 2016, dans une conversation téléphonique avec le président du Cep.

Selon les résultats, publiés dans la soirée, Jovenel Moïse (le poulain de l’ex-président Joseph Michel Martelly), candidat du Parti haïtien tèt kale (Phtk), se trouve en tête, avec 55.67% des voix, suivi de Jude Célestin, candidat de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) avec 19% des voix.

Jean Charles Moïse, candidat de la plateforme Pitit Dessalines arrive en 3e position avec 11.04% des voix. [apr 12/12/2016 07 :00]