Rendez-vous Culture

Haïti : Un vibrant hommage à Gérald Bloncourt pour marquer les 70 ans des « Cinq Glorieuses »


vendredi 18 novembre 2016

P-au-P, 18 nov. 2016 [AlterPresse] --- Un ensemble d’activités se tiennent à Port-au-Prince en hommage au peintre, photographe et écrivain haïtien Gérald Bloncourt (né le 4 novembre 1926 à Bainet / Sud-Est, Gérald Bloncourt est aujourd’hui âgé de 90 ans) pour commémorer les 70 ans des « Cinq Glorieuses » (1946-2016), apprend AlterPresse.

Gérald Bloncourt, qui vit à Paris, a été l’un des principaux leaders des « Cinq Glorieuses », un mouvement revendicatif qui provoqua la chute, le 11 janvier 1946, du président Antoine Louis Léocardie Elie Lescot [1]).

Il a fallu, cinq jours, à ce mouvement, pour provoquer le départ du gouvernement, d’où son nom « Les Cinq Glorieuses ».

Expositions, spectacles, conférences, causeries, projections, lectures et ventes-signatures sont, entre autres, les principales activités au menu de ces journées de commémoration, qui se déroulent du mercredi 16 novembre au samedi 3 décembre 2016.

Durant cette période, des activités sont annoncées, dans divers lieux de la capitale, Port-au-Prince, en hommage à Gérald Bloncourt, qui est de passage en Haïti, à l’initiative de plusieurs organisations de la société civile.

Une exposition de l’artiste, intitulée « Un Haïtien à Paris, photographies de Gérald Bloncourt », se tiendra le mercredi 30 novembre 2016 à l’Institut français d’Haïti (Ifh).

Cette exposition donnera une vue sur la précarité des populations des banlieues parisiennes de l’après-guerre et sur les remous sociaux de la grande ville.

Pour leur part, les Ateliers Jérôme reçoivent, les jeudi 17 novembre et samedi 3 décembre 2016, la deuxième exposition de l’artiste sous le même thème.

Elle présentera une vue sur la primauté des artistes et intellectuels, qui ont participé, en Europe, de la période des « Trente Glorieuses ».

La Fondation connaissance et liberté (Fokal) reçoit, le samedi 19 novembre 2016, le spectacle intitulé « 1946 : mots et musique », dont la mise en scène sera effectuée par Guy Régis Junior, qui sera accompagné du musicien et compositeur, Wooly Saint-Louis Jean.

Une conférence, titrée « des expressions du discours racial au cœur du mouvement de 1946 », sera animée par le professeur à l’Université d’État d’Haïti (Ueh) Jhon Picard Byron, au local de l’Ifh, le lundi 21 novembre 2016.

La librairie La Pléiade animera une causerie, des séances de lecture et des ventes-signatures, sous la direction du poète James Noël, en hommage à Gérald Bloncourt.

Le thème retenu est « anthologies de poésie contemporaine haïtienne ».

Les activités ont pour objet de révéler au public, aux jeunes, en particulier, le travail militant du reporter photographe Gérald Bloncourt, d’une part, et de soulever le débat sur les questions (la question raciale, les rapports entre État et religion, les nouveaux rapports de pouvoir),qui ont traversé la société haïtienne à l’époque, d’autre part.

Le mouvement des Cinq Glorieuses est considéré comme l’aboutissement d’un bouillonnement d’idées, provoquant une atmosphère propice à l’émergence de nouvelles valeurs, l’instauration de nouveaux rapports sociaux, l’éclosion d’une dynamique culturelle, l’élargissement du champ de la création artistique et de la recherche scientifique en Haïti. [bd emb gp apr 18/11/2016 13:40]

Photo logo : Prise de parole de Gérald Bloncourt au Parc Leconte, 11 janvier 1946
© Collection Gérald Bloncourt

[1Ndlr : Antoine Louis Léocardie Elie Lescot fut président d’Haïti du 15 mai 1941 au 11 janvier 1946. Né le 9 décembre 1883 à Saint-Louis-du-Nord (Nord-Ouest d’Haïti), il décéda le 20 octobre 1974 à Laboule (à l’est de la capitale).