A travers Haiti

Intempéries : Plus d’une centaine de maisons détruites dans le Nord d’Haïti, selon un bilan partiel


jeudi 10 novembre 2016

Cap-Haïtien, 09 nov. 2016 [AlterPresse] --- 102 maisons détruites, 4,138 endommagées et 10,088 inondées : tel est un bilan partiel des inondations, survenues le samedi 5 novembre 2016 dans le département du Nord, rapporte l’Unité départementale de gestion des risques et désastres (Udgrd).

430 maisons ont été inondées dans la municipalité de Plaine du Nord, 230 au Limbé, 150 à Bahon,100 à Acul du Nord, 20 à Bas-Limbé.

Un nombre important de têtes de bétail a été emporté, à côté des jardins dévastés durant ces pluies torrentielles, enregistrées le premier weekend de novembre 2016.

Toutes les zones de plaine ont été envahies par les eaux (1 m à 1.40 m de hauteur), qui ont également emporté de nombreuses voitures.

Beaucoup de maisons ont été remplies de boue et de déchets divers.

Une accumulation d’alluvions, provenant des mornes, a rendu la circulation difficile sur les routes nationales, dans le département du Nord.

Au Cap-Haïtien (chef-lieu du département du Nord), les eaux ont débordé au niveau de l’embouchure (Shada 1), et à partir des ravins de Vertières, de Zetriye, Jèvye, Charrier et de Cambfort. Une partie (entre 50 à 60m) de la clôture du cimetière (à la rue 2L) s’est effondrée.

Parmi les 2,780 personnes déplacées, se trouvant dans 12 abris provisoires, il faut compter 114 femmes, 505 filles, 5 personnes handicapées ainsi que 91 nourrissons.

Les inondations ont provoqué la mort d’au moins 13 personnes, dans le Nord, ainsi que d’immenses dégâts matériels.

D’autres précipitations sont encore attendues, jusqu’au 11 novembre 2016, sur les départements du Nord, du Nord-Ouest, de la Grande Anse et des Nippes (Sud-Ouest), ainsi que de l’Ouest, où se trouve la capitale Port-au-Prince.

En visite dans le département du Nord, à la tête d’une délégation gouvernementale, le premier ministre Enex Jean-Charles dit déplorer les dégâts, causés par les averses orageuses. Il exhorte les autorités locales à prendre des mesures, en vue de mettre fin aux constructions des maisons dans les zones vulnérables.

L’objectif de cette tournée nationale gouvernementale, initiée depuis le mardi 8 novembre 2016 et devant conduire les membres de la délégation dans le Nord, le Nord-Ouest, le Sud et la Grande Anse, est de se faire une idée de la situation environnementale et d’évaluer l’impact des réponses apportées, après le passage du cyclone Mattew. [jd emb rc apr 09/11/2016 15:45]