Développement durable

Haïti-Matthew : 20 millions d’euros supplémentaires, de l’Ue, pour la reconstruction d’infrastructures publiques essentielles


mercredi 26 octobre 2016

P-au-P, 26 oct. 2016 [AlterPresse] --- L’Union européenne (Ue) annonce une aide supplémentaire de 20 millions d’euros (US $ 1.00 = 67.00 gourdes ; 1 euro = 77.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.50 gourde aujourd’hui) en faveur des personnes sinistrées, lors du passage de l’ouragan, les lundi 3 et 4 octobre 2016, dans un communiqué transmis à AlterPresse.

Cette aide sera consacrée à la reconstruction d’infrastructures publiques essentielles, telles que des écoles, des routes ou des ponts.

Elle servira également à restaurer les cultures agricoles et maraîchères, en permettant, notamment, aux agricultrices et agriculteurs de reconstituer, rapidement, leurs outils de production, avec des semences, des outils ou du bétail.

L’Ue dit vouloir répondre aux conséquences de ce désastre, en apportant des réponses de court, moyen et long terme, proportionnées à l’ampleur des besoins.

Accompagné du directeur général du développement à l’Ue, l’Italien Stefano Manservisi, une délégation de l’Union européenne de haut niveau a visité Haïti, les dimanche 23 et lundi 24 octobre 2016.

La visite de Manservisi s’inscrit dans la perspective de réitérer la solidarité de l’Ue avec Haïti, suite à l’ouragan dévastateur Matthew.

Des discussions ont été entamées, avec le gouvernement haïtien, sur les nouvelles actions que l’Union européenne devrait mettre en œuvre pour aider le pays à surmonter cette épreuve.

La délégation de l’Ue a pu mesurer l’ampleur des dommages et pertes, subis par la population, lors d’une visite effectuée, le dimanche 23 octobre 2016, à Jérémie (chef-lieu du département de la Grande Anse / une partie du Sud-Ouest d’Haïti).

Au cours de sa visite, Manservisi a rencontré, le lundi 24 octobre 2016, plusieurs autorités, comme le premier ministre, Enex Jean-Charles, le titulaire du Ministère de l’économie et des finances (Mef), Yves Romain Bastien, celui des travaux publics, transports et communications (Mtptc), Jacques Evelt Eveillard, et l’ordonnateur national du Fonds européen de développement, Charles Jean-Jacques.

Cette rencontre a porté sur les perspectives de la coopération Haïti-Union européenne, à la lumière du nouveau contexte ayant découlé de l’impact du passage du cyclone Matthew.

Au terme de ces rencontres, l’Union européenne et le gouvernement haïtien ont discuté de la possibilité de prolonger le programme d’appui budgétaire à la consolidation de l’État, qui vient de s’achever.

Cela devrait contribuer à la poursuite d’un nouveau programme d’appui aux réformes, très importantes de l’État, qui sont en cours dans le domaine de l’administration publique, les finances publiques et l’éducation.

« L’Union européenne a débloqué 1,755 million d’euros en aide humanitaire, à travers son département d’aide humanitaire et de la protection civile (Echo), et activé, à la demande du gouvernement haïtien, le mécanisme européen de coordination de la Protection civile », rappelle le communiqué.

Ce fonds a financé l’acheminement de la nourriture, la disponibilité de médicaments et d’équipements médicaux, la mise en place d’unités de potabilisation d’eau et d’assainissement, ainsi que l’utilsation de matériaux et d’équipes de reconstruction, fournis par des États membres de l’Ue (Danemark, Espagne, France, Pays-Bas et Royaume-Uni). [jep emb rc apr 26/10/2016 10:00]