<

Matthew : L’Association des industries d’Haïti, préoccupée par l’ampleur de la catastrophe dans les départements affectés

P-au-P, 21 oct. 2016 [AlterPresse] --- L’Association des industries d’Haïti (Adih) se dit préoccupée par l’ampleur de la catastrophe, qui a frappé le Grand Sud, le Nord-Ouest, et toutes les autres zones du pays, dans une note de presse en date du 18 octobre 2016.

L’Adih estime que le processus de réhabilitation sera long et difficile.

En ce sens, elle « exhorte l’État à agir pour s’assurer que l’aide ne soit pas détournée par des malveillants et que des contrebandiers n’utilisent pas ce prétexte pour accroître leur trafic illicite ».

Elle l’encourage à tout mettre en œuvre pour que les emplois perdus, suite à la destruction des infrastructures agricoles, agro-industrielles et commerciales, puissent être récupérés au plus vite.

Un apport massif en semences et autres intrants agricole sera nécessaire, souligne l’association.

Les institutions et les individus, qui aident, doivent s’approvisionner localement, pour garder les emplois existants, souhaite-t-elle.

Elle appelle les institutions et les politiques à s’unir pour faire face aux grands défis à relever, suite la destruction massive provoquée par l’ouragan.

« Le pays a besoin de l’aide de tous ses fils et filles pour surmonter cette tragédie », dit-elle.

473 morts, 75 disparus, 339 blessés et plus de 175 mille 500 personnes sinistrées ont été enregistrés suite au passage de Matthew, selon un bilan officiel, toujours partiel.

Parmi les personnes affectées par l’ouragan, 1 million 400 mille sont en besoin urgent d’aide humanitaire, a fait savoir le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), dans un rapport daté du 10 octobre 2016.

Entre-temps, le gouvernement a annoncé l’adoption de nouvelles stratégies pour une meilleure distribution de l’aide humanitaire, dans un communiqué du Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict) en date du 19 octobre 2016. [jep emb gp apr 21/10/2016 14 :30]

Photo logo : Gotson Pierre
Une vue de la rivière Grande Anse, ayant causé de graves inondations à Jérémie, tandis que des vents violents ravageaient les zones de montagne