<

Haïti-Politique : La demande de remplacement de Privert pourrait aggraver la crise, craint la Fusion

P-au-P, 21 oct. 2016 [AlterPresse] --- La demande de remplacement du président Jocelerme Privert, exprimée par les juges de la cour de cassation, pourrait aggraver la crise, estime le parti politique Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion).

« L’initiative unilatérale de la cour de cassation est venue compliquer une situation politique déjà très instable », considère la Fusion dans une note de presse en date du 19 octobre 2016, et transmise à AlterPresse.

Dans une résolution datée du 18 octobre 2016, les juges de la cour de cassation réclament le fauteuil présidentiel.

Soulignant l’urgence de sortir le pays de cette impasse politique, la Fusion informe qu’elle va entamer des consultations avec plusieurs secteurs de la vie nationale dans l’idée de trouver des pistes de solution appropriées afin d’éviter un approfondissement de la crise politique et une déstabilisation encore plus grave des institutions.

Elle exhorte les citoyens concernés à ne pas rester impassibles face à cette situation.

De son côté, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj) appelle les juges de la cour de cassation à se ressaisir, dans une correspondance en date du 19 octobre 2016.

La Fusion plaide en faveur d’une concertation, dans les meilleurs délais, dans l’idée de revoir le calendrier électoral remanié du Conseil électoral provisoire (Cep) qui prévoit le premier tour de la présidentielle, du tiers du sénat et des législatives partielle, le 20 novembre 2016.

Le Cep a décidé de reporter les élections du 9 octobre dernier, suite au passage de l’ouragan Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, qui a causé de nombreux dégâts et pertes en vies humaines. [jd emb gp apr 21/10/2016 12 :20]