Dépêches

Économie : Don américain de pistaches à Haïti, une manœuvre pour décourager les producteurs nationaux, dénonce le Collectif du 4 décembre


mardi 2 août 2016

P-au-P, 02 août 2016 [AlterPresse] --- Le Collectif du 4 décembre estime que le don de pistaches du Département de l’agriculture des États-Unis (Usda) à Haïti constitue une manœuvre qui viserait à décourager les producteurs nationaux.

Dans une lettre ouverte datée du 1er août, dont une copie a été transmise à AlterPresse, le Collectif dénonce ce don qui s’apparente à un cadeau empoisonné et qui ne fera que saper la production nationale.

« Cette initiative contribuerait à décourager davantage le peu de producteurs nationaux et à nous rendre encore plus vulnérable économiquement », critique le Collectif.

Il exhorte les autorités haïtiennes à encourager et à protéger la production nationale qui constitue l’une des meilleures stratégies pour le développement économique durable et la conquête de la dignité nationale.

Le déversement éventuel des 500 tonnes métriques d’arachides sur le territoire haïtien offertes par l’Usda s’effectue sous le couvert de donation ou d’aide alléchante américaine, met-il en garde.

« Concomitamment l’offre en mars 2016 du U.S. Department of Agriculture (USDA) qui nous menace d’un don de leurs excédents de pistaches à partir de ce mois d’août refait surface ».

« Que sous-entend cette proposition et que nous réserve-t-elle ? Pourquoi persister avec cette proposition dans cette situation délétère qui règne dans le pays ? Ne faudrait-il pas se questionner sur ce que cette démarche rapportera au Usda et ce qu’elle nous coûtera ?, s’interroge-t-il.

Le Collectif dit soutenir sans réserve la position de refus de ce don, exprimée par 72 représentants de plus d’une cinquantaine d’organisations agricoles (Pme).

Il appelle les autres associations soucieuses de l’avenir des paysans haïtiens et de l’économie du pays à leur apporter support face à cette menace.

Plus d’une soixantaine d’organisations haïtiennes et américaines ont dénoncé en mai dernier, le don de 500 tonnes de pistaches, proposé à Haïti par le Ministère de l’agriculture des États-Unis d’Amérique, comme prétexte pour soulager la faim et la malnutrition des enfants en Haïti.

Ce don constitue un cadeau empoisonné, ont condamné ces organisations qui réclament l’annulation de cette offre, prévue pour la fin de l’année 2016. [bd emb gp apr 02/08/2016 11 :00].