Développement durable

Agriculture : Faiblesse dans la production en Haïti, en dépit de la quantité d’exploitations agricoles existantes, révèle une enquête du Marndr


vendredi 25 mars 2016

P-au-P, 24 mars 2016 [AlterPresse] --- Une enquête du Ministère de l’agriculture des ressources naturelles et du développement rural (Marndr) révèle une faiblesse dans la production agricole entre 2014 et 2015, en dépit de la quantité d’exploitations agricoles existantes, selon les informations obtenues par l’agence en ligne AlterPresse.

La part de la campagne du printemps (avril à juillet), dans la production annuelle totale, est inférieure à 50%, avec une variation pour les céréales de 43% à 49%, selon les résultats de l’enquête nationale sur la production agricole, présentés le 23 mars 2016.

Avec les posssibilités de prévisions (qu’elle offre) - dans quelle mesure une année agricole sera bonne par rapport à des années antérieures - cette enquête constitue un pas important et l’une des plus grandes réalisations du Marndr, durant les dix dernières années (2006 - 2016), fait valoir le titulaire sortant du Marndr, Lyonel Valbrun.

Les résultats de l’enquête nationale sur la production agricole, présentés le 23 mars 2016, devraient permettre aux autorités agricoles de mieux orienter leurs politiques et leurs efforts, en vue d’évaluer les parts de succès et d’échec, dans leurs actions, estime le secrétaire d’Etat sortant à la production animale, Dr. Michel Chancy.

Le directeur général du ministère de l’agriculture, l’ingénieur-agronome Edie Charles, encourage, de son côté, des investissements privés dans le secteur agricole.

« L’agriculture est avant tout un business, c’est de l’économie. Si vous n’avez pas le niveau requis, ni la capacité de réflexion appropriée, vous ne pourrez pas influencer les agriculteurs traditionnels, ni les porter à changer de comportement pour une agriculture moderne », affirme-t-il.

Au niveau national, le département de l’Artibonite vient en tête de liste pour la production des céréales, du riz, du maïs et du sorgho (plus connu sous le nom de petit mil en Haïti).

L’enquête nationale sur la production agricole visait à mesurer les quantités de production agricole et estimer le volume de production, au terme de chaque campagne agricole.

Les données de l’enquête peuvent constituer des éléments de définition d’indicateurs pour l’évaluation de la performance du secteur agricole, notamment l’amélioration de la production et de la productivité, soulignent les statisticiens de l’enquête.

Ils mentionnent également l’analyse et l’évaluation des interventions de développement et de sécurité alimentaire, ainsi que les capacités d’Haïti à couvrir les besoins du marché national. [bd emb rc apr 24/03/2016 10:45]