Dépêches

Haïti-Élections : Un Cep avec plus de 30% de femmes n’attendrait plus que la ratification du gouvernement


vendredi 11 mars 2016

P-au-P, 10 mars 2016 [AlterPresse] --- La nomination officielle du nouveau Conseil électoral provisoire (Cep) composé de 9 conseillers dont 3 femmes, soit plus de 30%, n’attendrait plus maintenant que l’installation du gouvernement provisoire.

Une première rencontre a déjà eu lieu le 9 mars 2016 au palais national entre le président de la république, Jocelerme Privert, et les futurs membres du Cep, a appris AlterPresse de source proche de la présidence.

L’arrêté devant nommer officiellement les 9 membres du Conseil doit être signé par le président provisoire de la République et contre signé par le premier ministre ainsi que tous les ministres du nouveau gouvernement.

Josette Dorcely représente le secteur syndical alors que Marie Herolle Michel est le choix du secteur privé des affaires. Et Marie Frantz Joachim est la représentante du secteur des femmes dans ce Cep auquel sera confié la mission de conduire le processus électoral controversé entamé depuis 2015.

La conférence épiscopale de l’église catholique romaine est représentée par l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Carlos Hercule. Pour sa part, Frinel Joseph assure la représentation de la Fédération protestante et Kenson Polinice est désigné pour le double secteur Vodou/Paysan.

Léopold Berlanger, Lucien Jean Bernard et Saint-Hubert Simon représentent respectivement la Presse, l’Université et le secteur des Droits humains.

Selon l’accord du 6 février 2016, conclu entre l’ancien chef d’Etat Joseph Michel Martelly, l’ancien président du Sénat devenu président provisoire, Jocelerme Privert, et le président de la chambre basse, Cholzer Chancy, les prochaines joutes électorales doivent se tenir le 24 avril prochain.

Un nouveau président de la république issu des compétitions d’avril doit prêter serment le 14 mai 2016 en vertu des termes de l’accord, objet, à présent, de vives critiques.

Au cours d’une conférence de presse donnée le 4 mars 2016 au palais national, Privert a annoncé que les revendications de plusieurs secteurs de la vie nationale en faveur d’une commission de vérification des élections seraient en passe d’être satisfaites.

Le chef de l’Etat y voit une nécessité pour la poursuite du processus électoral. Son cabinet travaille sur les termes de référence de cette commission, a-t-il informé.

La composition du potentiel gouvernement de Fritz Jean, avec ses 4 femmes sur 14 membres, est connue depuis le 7 mars 2016. Les pièces du PM investi sont encore dans les tiroirs de la chambre des députés.

Les négociations continuent avec les parlementaires en vue d’un vote favorable à l’énoncé de sa déclaration de politique générale. Ce qui devrait ouvrir la porte à l’installation du gouvernement et conséquemment la publication de l’arrêté nommant le nouveau Conseil électoral. [efd emb gp apr 10/03/2016 11 :30]