Dépêches

Haïti-Genre : La Sofa souhaite la liquidation définitive du système patriarcal


jeudi 10 mars 2016

P-au-P, 9 mars 2016 [AlterPresse] ---- La Solidarité des femmes haïtiennes (Sofa) se dit déterminée à continuer la lutte pour la fin du système patriarcal dans le pays, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le mardi 8 mars.

« Il est temps de s’asseoir et de donner une autre orientation politique au pays, de définir un autre profil de citoyens et citoyennes qui prendront en main la direction de ce pays, notre conviction doit nous servir de boussole pour mettre fin au système patriarcal », souligne la Sofa, dans une note du 8 mars.

La date du 8 mars doit être pour les organisations de femmes l’occasion d’évaluer la lutte et les revendications en vue d’avancer.

L’un des aspects de la lutte de la Sofa, depuis plus d’une vingtaine d’années, est axé sur la participation des femmes dans les espaces de décision.

Ce plan de travail consisterait à renforcer la lutte des femmes, rappelle l’organisation féministe.

« En ce sens, des efforts ont été déployés pour que les divers actions qui ont été posées s’inscrivent dans l’intérêt de toutes les femmes et toute la société ».

L’une des premières actions politiques de la Sofa a été la manifestation du 8 mars 1991, qui a donné naissance au Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (Mcfdf) en 1994.

Au cours de cette période, l’organisation allait faire sa première expérience de pouvoir politique.

Le Mcfdf est devenu le ministère de toutes les organisations de femmes. Plusieurs de ces organisations participent aux efforts de son renforcement, fait valoir la Sofa, appelant à une meilleure orientation de cette structure pour mieux servir la population et les femmes en particulier.

Dans le cadre de la mise en place d’un nouveau Conseil électoral provisoire (Cep), au nom du secteur des femmes, la coordonatrice générale de la Sofa, Marie-Frantz Joachim, a été proposée pour être membre de l’institution électorale, composée de 9 membres.

La Sofa entend déconstruire tout ce qui empêche à la lutte des femmes de progresser et compte continuer d’entreprendre des actions basées sur des valeurs féministes. [bd emb gp apr 09/03/2016 16 :40]