Dépêches

Haïti-Politique : Le nom du premier ministre de consensus, attendu ce 24 février 2016


mercredi 24 février 2016

P-au-P, 24 févr. 2016 [AlterPresse] ---Le nom du premier ministre de consensus devrait être connu, ce mercredi 24 février 2016, indique le président provisoire Jocelerme Privert, lors d’un point de presse au palais national, auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Le président provisoire, qui a rencontré, dans la matinée du 24 février 2016, les secteurs devant se faire représenter au Conseil électoral provisoire (Cep), annonce l’imminence d’une rencontre (prévue cet après-midi) avec différents blocs au parlement.

Privert devrait également se réunir avec les présidents des deux chambres, afin de nommer officiellement, par arrêté présidentiel, un nouveau premier ministre, suivant l’article 57 et 137 de la Constitution haïtienne.

L’accord du 6 février 2016, conclu entre l’ancien président Joseph Michel Martelly et les présidents des deux chambres du parlement - dont Jocelerme Privert, alors président du sénat - prévoyait des consultations entre le président provisoire avec les présidents des deux (2) chambres du parlement autour du choix d’un nouveau chef de gouvernement.

Lle parlement devrait confirmer l’éligibilité du premier ministre de consensus désigné et l’inviter, accompagné des membres de son gouvernement, à se présenter par devant les deux (2) chambres, en séance plénière, afin de recevoir le vote de confiance ou de censure de sa déclaration de politique générale.

Une fois, le vote de confiance obtenu, le premier ministre devra être immédiatement installé dans ses fonctions.

Privert a affirmé prendre toutes les dispositions pour respecter les termes de l’accord de sortie de crise du 6 février 2016 et le délai de 120 jours prévu, lors de la présentation d’un bilan de ses cinq premiers jours (15 - 19 février 2016) à la tête du pays.

A la date du 24 février 2016, une dizaine de potentiels candidats sont listés en vue du choix du premier ministre de consensus.

Le président provisoire a déjà échangé avec des représentants de partis politiques de l’opposition et de la société civile, en vue de la désignation d’un premier ministre de consensus et de la mise en place d’un nouveau conseil d’administration à la tête de l’organisme électoral. [bd emb rc apr 24/02/2016 15:45]