Développement durable

Haïti-Histoire : Activités en mémoire du massacre de paysans dans le Sud-Est, sous la dictature de François Duvalier


jeudi 18 février 2016

P-au-P, 18 février 2016 [AlterPresse] --- Diverses activités sont annoncées par Devoir de Mémoire-Haïti (DDM-H), en vue de rappeler, à toutes et ous, le massacre, en 1964 de paysans, dans le Sud-Est d’Haïti, sous la dictature de François Duvalier ((1957-1971), apprend AlterPresse.

Le samedi 20 février 2016, une messe sera célébrée à l’église (catholique romaine) du Sacré Cœur de Thiotte (Sud-Est), suivie d’une procession jusqu`au lieu d’exécutions publiques, où les victimes furent jetées dans des fosses.

Une prière à la mémoire des multiples victimes, estimées à 500, sera également suivie d’une conférence-débat, au centre culturel communautaire de Thiotte, autour du thème « la vérité sur les massacres de Thiotte, Mapou, Grand Gosier, Belle Anse, en juillet-août 1964 ».

A cette occasion, il y aura des témoignages des enfants de victimes, des survivants des massacres et des compagnons de lutte de Fred Baptiste, un opposant.

Une exposition-souvenir de photos et de documents de l’époque y sera inaugurée.

L’ex-dictateur François Duvalier a fait perpétrer des massacres dans plusieurs départements du pays, notamment dans le Sud-Est (Thiotte, Mapou, Belle-Anse et Grand Gosier) et dans la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest d’Haïti).

Des représailles ont été orchestrées contre treize membres du groupe « Jeune Haïti », dont des mulâtres, après leur entrée dans la ville de Jérémie (chef-lieu du département de la Grande Anse), en août 1964.

Plus d’une vingtaine de personnes, issues de familles des membres de Jeune Haïti, ont été massacrées à Jérémie. [emb rc apr 18/02/2016 11:20]