Développement durable

Haïti-Santé : Un plan d’action de plus de 52 millions de gourdes pour faire face au Zika

503 personnes atteintes de Zika dans les 10 départements
mardi 16 février 2016

La surveillance épidémiologique, la communication et la sensibilisation, le planning familial, la lutte anti-vectorielle, la prise en charge, les soins de santé et la coordination sont les six axes d’intervention, identifiés dans le plan de lutte contre la maladie Zika, annoncé par le Mspp.

P-au-P, 16 févr. 2016 [AlterPresse] --- Le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) annonce avoir élaboré un plan de lutte contre la maladie Zika en Haïti, dans un document dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Ce plan d’action, qui s’étend de février à décembre 2016, comprend six axes d’intervention, liés à la surveillance épidémiologique, à la communication et la sensibilisation, le planning familial, la lutte anti-vectorielle, la prise en charge, les soins de santé et la coordination.

La mise en œuvre de ces axes d’intervention coûtera au total 52 millions 700 mille gourdes ou 878,733.00 dollars américains.

Pour la semaine allant du 31 janvier au 6 février 2016, le Mspp a recensé 503 personnes, infectées par le virus Zika, dans les 10 départements du pays.

Parmi les départements les plus touchés par le virus, l’Ouest vient en tête avec 157 cas, suivi du Nord avec 127.

63, 59 et 35 cas sont respectivement répertoriés dans les départements de l’Artibonite, du Plateau central et des Nippes (une partie du Sud-Ouest).

Une première alerte a été lancée par le Mspp, en ce qui concerne la fièvre Zika, après une mise en garde faite par les Organisations panaméricaine/mondiale de la santé (Ops/Oms) par rapport à l’arrivée de la maladie dans la région des Amériques.

Dans une note en date du mardi 30 décembre 2015, le ministère a annoncé la mise en place d’un système d’alerte précoce pour la détection, à temps, d’éventuels cas suspects de Zika en Haïti.

Le virus Zika, transmis par des moustiques du genre Aedes, constitue, désormais, une urgence de santé publique de portée mondiale, fait savoir l’Oms. [bd emb rc apr 16/2/2016 12:40]