Dépêches

Haïti-Politique : Les Nations-Unies souhaitent un retour à la normalité constitutionnelle


lundi 15 février 2016

P-au-P, 15 Février 2016 [AlterPresse] --- L’organisation des Nations-Unies (Onu) souhaite un retour à la normalité constitutionnelle, dans un communiqué en date du 15 février 2016, transmis à AlterPresse.

L’élection de l’ancien sénateur Jocelerme Privert comme président provisoire constitue une première étape cruciale, affirme-t-elle, tout en encourageant les parties à travailler ensemble vers la mise en œuvre de la feuille de route contenue dans l’accord de sortie de crise du 6 février, signé entre l’exécutif et le parlement.

Cette entente porte sur la préservation de la continuité institutionnelle et la poursuite du processus électoral, rappelle-t-elle espérant que la stabilisation d’Haïti et le processus démocratique se poursuivront de manière pacifique et coopérative.

Les élections des 9 août et 25 octobre 2015 jugées frauduleuses ont été à l’origine de la crise politique qui secoue le pays.

L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique et la délégation de l’Union européenne (Ue) en Haïti ont également salué l’élection de Privert.

Cette entrée en fonction du nouveau locataire au palais national est arrivée dans un contexte où divers secteurs politiques critiquaient la formule de transition prônée par le parlement à travers l’accord de sortie de crise, signé par celui-ci et l’exécutif pour résoudre la crise politique qui secoue le pays depuis plusieurs mois.

Privert a remporté, au second tour, l’élection pour un nouveau président provisoire face à son rival, l’ancien sénateur Edgard Leblanc Fils, lors d’une séance marathon en assemblée nationale, débutée dans l’après-midi du samedi 13 février pour prendre fin dans la matinée du dimanche 14 février 2016. [bd emb gp apr 15/02/2016 16 : 30]